Angela Merkel affaiblie par «l’affaire Snowden»

AllemagneLes services secrets allemands auraient aidé les Américains à espionner des entreprises européennes.

La chancelière Angela Merkel savait tout depuis 2008 selon les révélations de la presse allemande.

La chancelière Angela Merkel savait tout depuis 2008 selon les révélations de la presse allemande. Image: REUTERS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Depuis le début de «l’affaire Snowden», Angela Merkel a toujours joué la victime. L’année dernière, elle s’est même déplacée personnellement à Washington auprès du président américain pour lui demander «d’arrêter l’espionnage entre amis».

Mais la chancelière savait tout depuis 2008. Selon les révélations de la presse allemande, elle aurait choisi de fermer les yeux sur les méthodes dénoncées par Edward Snowden, ancien employé de la National Security Agency (NSA), pour ne pas compromettre la coopération avec les services de renseignements américains dans la lutte contre le terrorisme.

Le magazine Der Spiegel révèle que les services de renseignements allemands (BND) ont aidé leurs homologues américains à espionner des entreprises européennes (EADS ou Eurocopter) depuis 2005, mais aussi à écouter des responsables politiques.

Selon le journal, les Américains communiquaient des données aux Allemands (adresses IP, e-mails ou numéros de téléphone) qui interrogeaient leurs propres banques de données. Les résultats étaient ensuite retournés aux Américains.

Devant la commission d’enquête parlementaire chargée d’éclaircir «l’affaire Snowden» en Allemagne, les responsables des services de renseignements allemands avaient affirmé en 2013 que la collaboration avec les Américains s’était toujours effectuée «dans le cadre de la loi et du droit».

Or la NSA en profitait pour faire de l’espionnage industriel. Dès 2008, des employés du BND ont alerté la hiérarchie de méthodes qui dépassaient le cadre de l’accord de lutte antiterroriste signé après les attentats du 11 septembre 2001. La Chancellerie a d’abord affirmé qu’elle avait été informée en mars dernier avant de confirmer que le BND avait bien saisi le gouvernement dès 2008.

Comme à son habitude, Angela Merkel a botté en touche. Elle s’est retranchée derrière les déclarations très diplomatiques de ses services qui affirmaient, lundi, avoir «identifié les déficits techniques et organisationnels au sein du BND». La chancelière est chargée par la Constitution de contrôler les services de renseignements.

Selon le quotidien Süddeutsche Zeitung (SZ) à paraître jeudi, les services de renseignement allemands ont également espionné des "hauts fonctionnaires" français et de la Commission européenne pour le compte de la NSA

Cette affaire devient embarrassante pour son gouvernement car le Parti social-démocrate (SPD), qui fait partie de sa «grande coalition», vient de prendre ses distances. «Ce qu’il se passe ici est scandaleux», a lâché Sigmar Gabriel, le vice-chancelier social-démocrate.

«Et tout laisse à penser que l’affaire Snowden va devenir un problème pour la chancelière», a attaqué Burkhard Lischka, un des porte-parole du SPD. Un avis que partage l’opposition écologiste qui dénonce une «tactique de dissimulation». Les Verts ont réclamé de nouveau une audition d’Edward Snowden en Allemagne, devant la commission d’enquête parlementaire, pour éclaircir la responsabilité de Merkel dans cette affaire.

Créé: 29.04.2015, 22h22

Articles en relation

Des données d'Obama, Poutine et Merkel ont fuité

G20 La gaffe a été commise par un employé des services australiens de l'immigration. Plus...

Edward Snowden «skype» avec la Suisse

FIFDH Le lanceur d'alerte s'est adressé jeudi soir au public du FIFDH, à Genève, par vidéoconférence. Il se verrait bien réfugié politique au bout du lac Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.