Assange critique un film d'Hollywood sur WikiLeaks

LondresLe fondateur de WikiLeaks a critiqué mercredi un film d'Hollywood consacré au site qu'il a créé, l'accusant d'être «une attaque de propagande massive».

Julian Assange a accusé le film de «jeter de l'huile sur le feu» dans le conflit contre l'Iran.

Julian Assange a accusé le film de «jeter de l'huile sur le feu» dans le conflit contre l'Iran. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Invité à parler par vidéoconférence aux étudiants de la prestigieuse université d'Oxford depuis l'ambassade équatorienne à Londres, Julian Assange a révélé qu'il s'était procuré une copie du script de ce film, intitulé «Le 5e domaine», qui doit sortir en novembre. «C'est mensonge sur mensonge. Le film est une attaque de propagande massive contre WikiLeaks et les membres de mon équipe», a déclaré le militant australien d'internet à ses auditeurs du Cercle des étudiants d'Oxford.

Julian Assange, âgé de 41 ans, a également accusé le film de «jeter de l'huile sur le feu» dans le conflit contre l'Iran en laissant entendre que la République islamique fabriquait une bombe nucléaire.

Selon le scénario qu'il a eu entre les mains, a-t-il dit, la première scène est située à l'intérieur d'un complexe militaire iranien avec des documents portant des symboles nucléaires. «Qu'est-ce que cela a à voir avec nous?», a demandé Julian Assange qui est réfugié depuis juin à l'ambassade d’Équateur afin d'échapper à une extradition vers la Suède pour une affaire de viol et d'agression sexuelle présumés, dans laquelle il clame son innocence.

Fureur des Etats-Unis

Les studios DreamWorks d'Hollywood ont annoncé mardi le début du tournage du film sur WikiLeaks où l'acteur britannique Benedict Cumberbatch interprète le rôle de Julian Assange et l'Allemand Daniel Bruehl son ancien porte-parole Daniel Domscheit-Berg. Le metteur en scène est Bill Condon, qui a signé les deux derniers épisodes de la saga de vampires «Twilight».

L’équateur a accordé l'asile politique à Julian Assange, mais Londres entend appliquer le mandat d'arrêt suédois. WikiLeaks a provoqué la fureur des Etats-Unis en 2010 en publiant des centaines de milliers de documents classés secrets sur les guerres d'Irak et d'Afghanistan, mais aussi des messages diplomatiques confidentiels qui ont mis dans l'embarras des gouvernements du monde entier. (afp/nxp)

Créé: 24.01.2013, 09h49

Articles en relation

Le sort d'Assange «entre les mains de l'Europe»

Justice Le président équatorien, Rafael Correa, a estimé vendredi que l'Europe avait «entre ses mains» le sort du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, réfugié depuis juin à l'ambassade d'Equateur à Londres. Plus...

Assange souffre d'une affection pulmonaire

Contestation Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange souffre d'une affection pulmonaire qui risque de s'aggraver. Il est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres depuis cinq mois. Plus...

WikiLeaks publie des documents sur la détention à Guantanamo

Etats-Unis Le site WikiLeaks, fondé par Julian Assange, a commencé à publier une centaine de documents émanant du ministère américain de la Défense. Parmi eux, un manuel sur le traitement des prisonniers dans le centre de détention de Guantanamo. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.