Passer au contenu principal

Assange demande à Hollande une loi pour les lanceurs d'alerte

Julian Assange participait par vidéo à un rassemblement d'EELV où il a demandé une loi pour protéger les lanceurs d'alerte.

Julian Assange participait aux journées d'été des écologistes et s'exprimait par vidéo.
Julian Assange participait aux journées d'été des écologistes et s'exprimait par vidéo.
AFP

Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a lancé ce vendredi 21 août un appel à François Hollande pour faire voter une «loi garantissant la protection des lanceurs d'alerte».

«Je voudrais faire un appel à M. François Hollande. Si la France veut vraiment protéger les droits de ses journalistes et de sa population, il faut permettre la communication et le partage des informations et donc il est nécessaire d'avoir une loi», a déclaré Julian Assange lors des journées d'été des écologistes près de Lille.

Il s'exprimait par vidéo depuis l'ambassade d'Equateur à Londres où il vit reclus.

«Asile pour Julian!»

«Cette loi devrait garantir la protection des lanceurs d'alerte au cas où ils révèleraient des informations», a précisé le fondateur de WikiLeaks.

«De toute façon il faut une protection. Mais là je parle de l'Europe et de la France. Les Etats-Unis sont une autre chose, ensuite il faut également éviter que les droits de l'Homme ne soient violés», a-t-il ajouté devant une salle conquise qui a multiplié les standing ovation.

A la fin de son allocution, le journaliste Edwy Plenel qui animait le débat a lancé «Asile pour Julian!», repris en écho par un amphitéâtre rempli. Les écologistes tiennent leur journées d'été à Villeneuve-d'Ascq jusque samedi.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.