Passer au contenu principal

FranceUn attentat déjoué «juste avant» l'Euro de football

Le premier ministre, Manuel Valls, a plaidé en faveur de l'état d'urgence devant le Parlement.

Des policiers contrôlent des supportes à l'entrée d'une fanzone à Paris, le 10 juillet dernier.
Des policiers contrôlent des supportes à l'entrée d'une fanzone à Paris, le 10 juillet dernier.
Archives, Reuters

Un attentat possiblement très meurtrier a été déjoué «juste avant» l'Euro 2016 de football, a affirmé lundi le premier ministre Manuel Valls pour démontrer l'efficacité de l'état d'urgence, qui doit être prolongé de trois mois après l'attentat à Nice.

«Nous avons déjoué un certain nombre d'attentats encore ces derniers mois, un juste avant l'Euro qui aurait pu être particulièrement meurtrier», a affirmé le chef du gouvernement à la sortie d'«un point de situation» à Matignon après la tuerie du 14 juillet.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.