«On aurait pu être dans la foule!» Une Genevoise témoigne

Attentat de NiceL’ex-députée genevoise Catherine Baud, en vacances à Nice, raconte cette nuit d'enfer.

Vendredi matin, les policiers enquêtaient sur les lieux du crime.

Vendredi matin, les policiers enquêtaient sur les lieux du crime. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«C’est vraiment un cauchemar. Je suis encore bouleversée.» Au bout du fil, la voix de Catherine Baud tremble, ses pensées partent dans tous les sens. L’ex-députée Verte genevoise et son mari, arrivés jeudi soir à Nice pour passer une semaine de détente entre amis, ne cessent d’observer la Promenade des Anglais. Depuis leurs fenêtres, ce vendredi matin, ils ont une vue plongeante sur des dizaines de corps recouverts d’un drap blanc.

Le couple a assisté aux feux d’artifice sur son balcon hier soir. «On aurait pu être dans la foule, confie Catherine Baud. Des amis nous avaient proposé de les rejoindre, mais on a préféré rester à l’appartement. Heureusement, ils sont sains et saufs.»

Nice sous le choc après une attaque terroriste

Peu avant 23h, alors qu’ils venaient de se coucher, leurs filles, mises au courant d’un problème par les médias, les ont appelés depuis la Suisse pour les prévenir. «Moi et mon mari sommes sortis sur le balcon. On a vu des corps étalés partout. Rien que sous nos fenêtres, il y en avait huit. Les gens les recouvraient de couvertures, de draps. Je ne pouvais plus dormir…» Sous le choc, Catherine n’a plus bougé depuis. «On reste cloîtré ici. La promenade est bouclée et la circulation y est interdite.»

Comme sidérée, elle fixe une mer bleu azur, une plage déserte et, devant, sur la promenade, des victimes allongées, protégées du regard des passants par une palissade blanche. «Tous ces morts, des policiers, des bateaux militaires qui patrouillent dans la baie… C’est une scène surréaliste!» Avec ses amis, elle compte rester à Nice jusqu’à la fin de son séjour. Pour le moment, elle navigue entre son balcon et la télé. «Je pense à tous ces gens…», soupire-t-elle.

Créé: 15.07.2016, 11h28

Articles en relation

Le direct des événements du 15 juillet

Attentat à Nice Jeudi soir, un camion a foncé dans la foule tuant au moins 84 personnes, dont 10 enfants et adolescents. Deux Suisses ont perdu la vie. Plus...

Attentat à Nice: les réactions politiques

Attaque à Nice (F) Après l'attaque qui a fait au moins 84 morts sur la Promenade des Anglais, les politiciens ont réagi sur Twitter. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...