Bardot demande à Macron un «miracle» de Noël

FranceL'actrice Brigitte Bardot, militante de la cause animale, a réclamé au président français qu'il améliore la condition animale dans l'Hexagone.

Brigitte Bardot, ici en 2006.

Brigitte Bardot, ici en 2006. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Vidéosurveillance dans les abattoirs, lutte contre la chasse qui transforme la France en «centre de loisirs pour extermination d'animaux»: l'ex-icône française Brigitte Bardot réclame au président Emmanuel Macron un «miracle» de Noël pour la condition animale, dans une lettre ouverte publiée mercredi.

«La protection animale en France est livrée à un total abandon, à un je-m'en-foutisme général de la part du gouvernement», tonne l'ancienne actrice et éternelle militante de la cause animale, âgée de 84 ans.

«Noël est un petit miracle pour certains et je crois aux miracles!», poursuit-elle. «S'il est difficile, parfois impossible, d'améliorer la condition humaine, il serait facile avec un peu d'attention, de compassion, de volonté d'améliorer la condition animale dont les souffrances muettes sont une honte pour la France», assure Brigitte Bardot.

Vidéosurveillance réclamée

Elle juge la vidéosurveillance «indispensable» dans les abattoirs, «lieux d'épouvante où 3 millions d'animaux sont sacrifiés chaque jour en France, dans des conditions de barbarie indignes et terrifiantes».

Par ailleurs, elle accuse Emmanuel Macron d'avoir fait «allégeance aux chasseurs». «Vous faites de la France un Centre de loisirs pour extermination d'animaux», lui lance-t-elle. Elle rappelle que 76 associations de protection animale, dont sa fondation, la Fondation Bardot, viennent de publier un appel contre «les abus de la chasse».

«Vous avez le devoir de (le) prendre en considération», plaide-t-elle, en jugeant «indigne d'un président de fricoter, à la pêche aux voix, avec des individus d'une telle vulgarité, d'une telle cruauté».

Déjà un entretien l'été dernier

Ces derniers mois, l'ancienne actrice a interpellé le président de la République à plusieurs reprises au sujet de la cause animale. Il l'avait reçue en entretien fin juillet et elle avait alors loué son «attention» et sa «bonne disposition». Mais en août, après des arbitrages sur la réforme de la chasse, elle s'était dite «furieuse» et l'avait accusé de se mettre «à genoux» devant les chasseurs.

Les chasseurs avaient obtenu du président Macron, qui a plusieurs fois exprimé son soutien à la pratique de la chasse, une baisse du permis national de chasse de 400 à 200 euros par an, qu'ils réclamaient depuis longtemps. (afp/nxp)

Créé: 26.12.2018, 07h26

Articles en relation

Brigitte Bardot, Polnareff et Kaaris avec les «gilets jaunes»

France Le mouvement des «gilets jaunes» prend toujours plus d'ampleur. Désormais, les stars françaises apportent leur soutien aux militants. Plus...

La lettre au vitriol de Brigitte Bardot à Trump

France L'administration Trump autorise à nouveau les chasseurs américains à importer des trophées d'éléphants. Brigitte Bardot s'insurge. Plus...

«BB» a sa statue à Saint-Tropez pour ses 83 ans

France L'ancienne actrice française Brigitte Bardot se verra offrir une statue à son effigie à l'entrée de la station balnéaire jet-set du sud de la France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...