Passer au contenu principal

ItalieBerlusconi relaxé en appel dans une affaire liée à Unipol

Silvio Berlusconi a été relaxé en appel lundi dans une affaire liée à la tentative de prise de contrôle de la Banca Nazionale del Lavoro (BNL) par l'assureur Unipol.

Berlusconi blanchi dans une affaire.
Berlusconi blanchi dans une affaire.
AFP

En mars 2013, l'ex-président du Conseil italien avait été condamné à un an de prison en première instance pour avoir transmis des informations confidentielles à un journal propriété de son frère au sujet d'une enquête sur ce projet de prise de contrôle.

Le quotidien Il Giornale avait publié les détails d'une conversation téléphonique entre l'ancien dirigeant de centre-gauche Piero Fassino et l'ex-patron d'Unipol au sujet de l'affaire BNL-Unipol. Cette conversation avait été enregistrée grâce à une mise sur écoutes.

La Cour d'appel de Milan a relaxé les frères Berlusconi, mais a maintenu le versement de 80'000 euros de dommages et intérêts à Piero Fassino. L'avocat des Berlusconi avait demandé l'acquittement.

BNL avait par la suite été rachetée par la banque française BNP Paribas.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.