Passer au contenu principal

La Biélorussie de Loukachenko veut remplir les stades, en pleine crise du coronavirus

Le président refuse de confiner sa population et l’encourage à aller voir des matches de foot ou de hockey.

Alexandre Loukachenko (au centre) se moque de la pandémie. La preuve par l’image.
Alexandre Loukachenko (au centre) se moque de la pandémie. La preuve par l’image.

Depuis vendredi, les Biélorusses vont se protéger du coronavirus comme leur a dit leur président, Alexandre Loukachenko: dans les stades de football et de hockey sur glace. L’indétrônable «Batka», à la tête du pays depuis 1994, dénonce «la psychose» mondiale et se refuse à toutes mesures d’urgence.

Contre la pandémie, il énumère des conseils de grand-père: boire de la vodka, manger de la crème, respirer le grand air, faire du sport et… aller soutenir son équipe. Ainsi les championnats nationaux de football et de hockey sur glace se poursuivent-ils, comme si de rien n’était. Une chance inattendue pour la Biélorussie sur la scène internationale, des chaînes étrangères achetant les droits de diffusion pour combler les appétits frustrés des amateurs européens de sports.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.