«La CGT a fait le bilan du syndicalisme de dialogue. C’est un échec!»

Loi TravailLa direction du grand syndicat français maintient une ligne dure aussi pour montrer que les années de dialogue n’ont pas porté suffisamment de fruits. L’analyse de Dominique Andolfatto.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était à Bobigny pour l'ouverture du procès des syndicalistes qui avaient déchiré la chemise et molesté un représentant de la direction d'Air France.

Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, était à Bobigny pour l'ouverture du procès des syndicalistes qui avaient déchiré la chemise et molesté un représentant de la direction d'Air France. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les fronts se durcissent dans la crise sociale que traverse la France. La mobilisation de la CGT contre la loi Travail se poursuit et dessine une situation singulière: celle d’un gouvernement de gauche en lutte contre les syndicats. Dominique Andolfatto est professeur de science politique à l’Université de Bourgogne Franche-Comté. Ce spécialiste du syndicalisme est l'auteur, notamment, de «Histoire des syndicats» (Seuil, 2011) et «Syndicats et dialogue social - Les modèles occidentaux à l’épreuve» (Peter Lang, 2016). Entretien.

La CGT ne joue-t-elle pas avec l’empathie des Français? Blocages et grèves ne risquent-ils pas de retourner l’opinion contre elle…

En effet, une partie de l'opinion est très critique. Pénurie de carburant, crainte de ne pouvoir aller travailler, avec une perte de pouvoir d'achat qui pourrait s’en suivre, inquiètent les Français. Mais la direction de la CGT fait le pari l’expression du mécontentement de l'action de François Hollande et Manuel Valls les contraindra à céder.

Pourquoi la CGT fait-elle le pari que l’opinion publique sera avec elle et malgré les blocages?

La CGT s’adapte. Sa stratégie évolue. Philippe Martinez et son équipe ont pris en compte que les sondages sont défavorables d’une part à la loi Travail et d’autre part que le gouvernement est au plus mal dans les sondages de popularité. On peut toujours discuter du bien-fondé de ces sondages, mais il n’empêche que l’impopularité des acteurs est un facteur clé dans cette bataille.

En quoi cela légitime la radicalisation des mouvements de grèves?

Cette «radicalisation» de la CGT s'explique aussi parce qu'elle est en recul dans les élections professionnelles, et notamment dans le secteur de l'énergie où des élections s'annoncent à l'automne. Dès lors, elle fait sans doute - et aussi - le calcul que démontrer sa force, et renouer avec ses "fondamentaux", lui permettront de regagner des voix…

C’est donc aussi pour la CGT un combat pour conserver sa place dans le paysage syndical français?

Depuis les années 1990, la CGT ne faisait plus des luttes une valeur cardinale. Elle s’est frottée à un syndicalisme plus constructif, un syndicalisme de négociations et de propositions. A Marseille, lors de son dernier congrès, la CGT a non seulement tourné la page des années Bernard Thibault, elle a fait le bilan de ces années de dialogue. C’est un échec! C’est du moins la conclusion à laquelle elle est arrivée. Elle devait donc renouer avec ses fondamentaux: la lutte des classes et le rapport de force comme méthode. Il ne sert à rien de dire que Philippe Martinez a été mal élu. Il a emporté l’élection syndicale au sein de la CGT avec une ligne dure clairement affichée.

Est-il suivi pour autant sur le terrain?

Les Fédérations de la chimie, des ports et docks, appuient la direction de la CGT pour relancer le mouvement social contre la loi El Khomri. Elles sont composées des grognards de la lutte des classes, au sein de la CGT.

Créé: 27.05.2016, 16h22

Dominique Andolfatto.

Articles en relation

Bras de fer social en France, au risque de la paralysie

Loi Travail Alors que le syndicat CGT tente d’étendre et de durcir le mouvement de grève dans d’autres secteurs que celui des dépôts pétroliers, le gouvernement Valls reste ferme et se refuse à revoir la loi Plus...

La CGT met en place sa stratégie de «l’asphyxie»

France Le conflit autour des sites pétroliers s’est durci mardi, alors que la contestation contre la loi travail s’intensifie. Reportage. Plus...

En échec dans la rue, la CGT se replie sur les opérations chocs

A part les k.-o. quelle sortie de crise envisagez-vous?

Du côté de la CGT, les appels à la grève et les manifestations patinent tout de même. Maintenant qu’elle a démontré sa force avec les blocages, elle peut se replier sur les AG pour consulter la base. Ce serait une retraite organisée plutôt que honteuse! Il est toujours difficile de faire la météo sociale, mais souvent l’épuisement vient aussi à bout des plus motivés.

Quelle différence entre la mobilisation actuelle et les précédentes de 2010, 2006 et 1995?

Aujourd’hui les mobilisations de rue sont moins importantes que ce l’on avait vu en 2006 et 1995 notamment. Cette relative déception de l’affluence explique aussi que la CGT ait renoncé en partie à la stratégie de la rue pour celle des opérations coup-de-poing et des blocages.

Il y a plusieurs fronts contestataires en ce moment, voyez-vous des convergences entre les syndicats et Nuit debout?


Il y a certes un objectif de transformation sociale mais la CGT veut satisfaire surtout des revendications immédiates. Nuit debout est plus dans un temps long. Chacun est dans son monde, ce n'est pas le même public ni les mêmes formes d'actions, malgré une reconnaissance mutuelle.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.