La cheffe des Femen violemment agressée

UkraineLa dirigeante du mouvement Femen, Anna Goutsol, a été agressée samedi peu avant le début de la visite en Ukraine du président russe Vladimir Poutine. Son chien a été volé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois Femen ukrainiennes, militantes connues pour leurs apparitions seins nus, ont été agressées et enlevées samedi à Kiev lorsqu’elles tentaient de manifester contre la visite du président russe Vladimir Poutine, a-t-on appris auprès du mouvement.

Dans la matinée la dirigeante du mouvement, Anna Goutsol a été agressée. L'incident survient peu avant le début de la visite en Ukraine de Poutine qui y participe à des célébrations religieuses pour le 1.025e anniversaire de l’introduction du christianisme dans la Russie kiévienne.

Les trois militantes de Femen qui s’apprêtaient à manifester dans le centre de la capitale ukrainienne ainsi qu’un photographe du mouvement «ont été passés à tabac par des inconnus qui les ont ensuite emmenés en voiture vers une destination inconnue», a déclaré Anna Goutsol.

La police de Kiev contactée par l’AFP a dit ne disposer d’aucune information sur l’incident.

Agressée devant chez elle

Dans la matinée Anna Goutsol rentrait dans son immeuble à Kiev après avoir promené son chien quand un homme non identifié lui a donné un coup de poing au visage, s’est emparé de son animal, puis s’est enfui.

«Un homme, un inconnu, m’a sauté dessus du haut des escaliers, m’a frappée au visage, a volé mon chien et a fui», a raconté Anna Goutsol, affirmant qu’elle avait remarqué la veille qu’elle avait été suivie.

«Je lui ai couru après, mais j’ai juste eu le temps de voir qu’il s’était engouffré dans une voiture et qu’il était parti avec mon chien», a-t-elle ajouté.

«Cela m’est égal de savoir qui c’est, un membre du SBU (Service de sécurité ukrainien) ou un bandit engagé par lui», a dit la militante féministe, estimant qu’il s’agissait là d’un acte d’intimidation sur fond de festivités à connotation politique marquée ce week-end en Ukraine.

Poutine en Ukraine

Vladimir Poutine est arrivé samedi en Ukraine, une ancienne république soviétique, pour y célébrer le 1'025e anniversaire de l’introduction du christianisme dans la Russie kiévienne.

Un homme présenté comme le «consultant politique» des Femen, Viktor Sviatski, avait révélé jeudi avoir été violemment frappé la veille au soir près des locaux du mouvement féministe à Kiev, un acte également dénoncé comme ayant été une tentative d’intimidation avant la visite du président russe.

Le mouvement Femen, fondé en Ukraine et dont le siège est désormais à Paris, mène depuis plusieurs années des actions dans le monde entier pour dénoncer notamment le sexisme et les discriminations à l’encontre des femmes: ses membres surviennent soudainement, seins nus, le corps barré d’inscriptions, pour attirer l’attention. Le groupe dénonce en outre l’homophobie, la collusion entre l’État et l’Église, les régimes autoritaires et les fraudes aux élections.

Il s’en est déjà pris au président Poutine, en avril à Hanovre (Allemagne). (afp/nxp)

Créé: 27.07.2013, 16h55

Galerie photo

Incendie des locaux des Femen à Paris

Incendie des locaux des Femen à Paris Les locaux des Femen à Paris ont été endommagés par un incendie, dont la cause serait d'origine accidentelle.

Articles en relation

Début du procès d'Amina, la Femen tunisienne

Tunisie Le procès d'Amina, Femen tunisienne, s'est ouvert lundi. Accusée d'outrage et de diffamation de fonctionnaire, elle a dénoncé de mauvais traitements en prison. Plus...

Les locaux des Femen à Paris ont brûlé

Sinistre Les locaux des Femen à Paris ont été endommagés par un incendie, dont la cause serait d'origine accidentelle. Plus...

La chef de file des Femen s’en prend à l’islam sur Twitter

France Inna Shevchenko a provoqué mardi la colère des internautes avec un tweet incendiaire dans lequel elle écrit «Qu’est ce qui peut être plus stupide que le Ramadan?», en soutien à la Femen tunisienne Amina. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...