Passer au contenu principal

Cinq questions que se posent les sceptiques et complotistes sur Greta Thunberg

A l’occasion de son départ pour les États-Unis en voilier ce mercredi, nous avons passé au crible les critiques et théories complotistes formulées à l’égard de la jeune activiste suédoise.

Reuters

Elle est le visage d’une génération qui ne veut pas payer pour les erreurs de ses aînés. Du haut de ses 16 ans, son engagement contre le réchauffement climatique provoque l’engouement des lycéens à travers le monde et de scientifiques qui ont trouvé une porte-parole résolue. Mais pas que. Car la jeune Suédoise s’est aussi attiré les foudres de personnalités diverses, à l’image des essayistes français Pascal Bruckner et Michel Onfray, qui voient en elle une «propagandiste au visage angoissant» pour le premier, une «cyborg», «jeune fille au corps neutre et à la parole belliqueuse», pour le second. Les deux, de concert, estiment que la jeune fille est manipulée par son entourage et incapable d’écrire ses discours, «trop technos».

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.