Passer au contenu principal

Cinq Suisses évacués de Chine resteront en quarantaine

Deux cent cinquante personnes, dont cinq Suisses, ont atterri dimanche sur la base militaire d’Istres (F) et sont à l’isolement.

AFP

L’Airbus A 380 s’est posé en douceur sur la base militaire d’Istres, dans les Bouches-du-Rhône, en France, dimanche vers 14h30. À son bord, 250 personnes, dont 70 Français et 180 passagers de nationalités étrangères. Parmi eux se trouvaient cinq citoyens suisses et leurs trois plus proches parents chinois, qui ont donc pu quitter Wuhan sur un vol opéré par le gouvernement français, comme l’a annoncé le Département fédéral des affaires étrangères dans un communiqué. En principe, ils devraient effectuer leur quarantaine, pendant quatorze jours, dans le sud de la France.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.