«Aucun convoi humanitaire de Poutine» ne passera en Ukraine

TensionsAlors que le convoi humanitaire russe controversé poursuit sa route vers l'Ukraine, Kiev a annoncé qu'il ne passerait pas en territoire ukrainien.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Ukraine ne laissera entrer sur son territoire «aucun convoi humanitaire» de Vladimir Poutine destiné aux régions de l'Est ravagées par le conflit, a déclaré mercredi le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov.

«Aucun "convoi humanitaire" de Poutine ne passera par la région de Kharkiv» dans le nord-est du pays contrôlée par le gouvernement de Kiev et évoquée par Moscou comme le point d'entrée sur le territoire ukrainien. «Une telle provocation cynique de l'agresseur sur notre territoire est inacceptable», a-t-il poursuivi sur Facebook.

Aide exclusive du CICR

Le Premier ministre Arseni Iatseniouk a pour sa part souligné lors du conseil des ministres que l'Ukraine ne pourrait accepter l'aide «que dans le cadre du droit international et exclusivement de la Croix-Rouge».

«Le cynisme des Russes est sans bornes. D'abord ils nous livrent des chars, des (lance-roquettes multiples) Grad, des terroristes et des bandits qui tuent les Ukrainiens et ensuite de l'eau et du sel», a-t-il lancé.

Un porte-parole du Comité international de la Croix Rouge (CICR) à Kiev a de son côté déclaré que les discussions sur l'aide humanitaire russe en route vers l'Ukraine étaient «toujours en cours». «Beaucoup de points doivent encore être décidés entre les deux gouvernements et le CICR», a déclaré Andre Loersch.

«Le CICR a besoin de plus de détails sur la composition du convoi. Le convoi est en route et le CICR n'a pas eu l'opportunité de vérifier ce dont il est compos黫, a-t-il ajouté.

Le convoi de plus de 3 km composé de près de 300 camions était attendu en soirée au poste Chebekino-Pletnevka, entre la région de Belgorod (sud de la Russie) et celle de Kharkiv (nord-est de l'Ukraine), selon Moscou.

Arrivée en soirée

Le convoi humanitaire russe visant à apporter une aide aux populations victimes des combats dans l'est de l'Ukraine poursuit mercredi sa route dans le sud de la Russie, vers la frontière russo-ukrainienne. Il devrait y arriver en soirée.

«Le convoi poursuit la route», a déclaré une porte-parole du ministère. La colonne de plus de 3 kilomètres comprend environ 280 camions, selon ce ministère. La diplomatie russe a pour sa part fait état de 262 camions, dans un communiqué publié mardi soir.

Le convoi devrait parcourir environ 500 km mercredi, selon la télévision russe, pour arriver dans la soirée à la frontière russo-ukrainienne au poste Chebekino-Pletnevka, entre la région de Belgorod, au sud de la Russie, et celle de Kharkiv, dans le nord-est de l'Ukraine sous contrôle des forces gouvernementales.

«Le chemin est long, c'est un peu dur, mais comment ne pas aider nos frères slaves?», a indiqué le chauffeur d'un des camions blancs, cité par la chaîne de télévision publique Rossia.

«Trois kilomètres d'aide»

La presse russe s'enthousiasmait mercredi sur la mission de ce convoi qui est parti tôt mardi de la base militaire d'Alabino, au sud-ouest de Moscou, avec plus de 1800 tonnes d'aliments, de médicaments et de générateurs.

«Trois kilomètres d'aide», titre le journal officiel Rossiïskaïa gazeta, alors que le quotidien populaire Tvoï Den fait l'éloge de cette «Route de la Vie».

Le ministère russe des Affaires étrangères a affirmé mardi que la Russie livrait cette aide selon les modalités souhaitées par l'Ukraine, en acceptant notamment l'itinéraire proposé par Kiev et l'inspection de cargaisons. (afp/nxp)

Créé: 13.08.2014, 10h03

Articles en relation

Douze ultranationalistes tués dans une embuscade

Ukraine Douze membres du mouvement ultranationaliste Pravy Sektor qui combattent aux côtés des forces ukrainiennes dans l'Est ont été tués mercredi dans une embuscade à Donetsk, ont annoncé des porte-parole du mouvement. Plus...

Inquiétudes autour du convoi russe en Ukraine

aide humanitaire En dépit des mises en garde occidentales contre toute intervention unilatérale, 262 camions blancs sont partis pour l'Ukraine. Plus...

Convoi humanitaire: Kiev recadre l'offre russe

VIOLENCES La Russie a annoncé lundi l'envoi imminent d'un convoi exclusivement humanitaire en Ukraine. Kiev minimise le rôle de Moscou. Plus...

Les forces armées sur le point de libérer Donetsk

Ukraine Des bombardements de l'armée ukrainienne ont endommagé l'établissement pénitentiaire dimanche soir. L'armée anti-terroriste se prépare à l'assaut final. Plus...

Steven Seagal en concert sous la bannière des prorusses

Crise ukrainienne Ami de longue date du président Poutine, l'acteur et musicien américain s'est produit à Sébastopol, sur une scène décorée avec le drapeau des séparatistes prorusses en Ukraine. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.