Passer au contenu principal

Crise de la detteLes députés allemands vont voter sur l'aide à la Grèce

Les frondeurs pourraient toutefois être nombreux, notamment parce qu'ils ne disposent d'aucune garantie que le Fonds monétaire international (FMI) s'associera au plan.

Ce vote aura valeur de test de la cohésion de la majorité dont dispose la chancelière Angela Merkel au Bundestag(en tailleur rose)
Ce vote aura valeur de test de la cohésion de la majorité dont dispose la chancelière Angela Merkel au Bundestag(en tailleur rose)
Keystone

Les députés allemands ont été convoqués en session extraordinaire mercredi afin de se prononcer sur le nouveau plan d'aide à la Grèce. L'issue du vote ne fait aucun doute: le 17 juillet, le Bundestag avait donné son feu vert au principe d'un troisième plan d'aide.

Le vote de mercredi matin aura toutefois valeur de test de la cohésion de la majorité dont dispose la chancelière Angela Merkel: le mois dernier, 65 députés, notamment au sein de la CDU, avaient enfreint la ligne officielle en se prononçant contre les négociations avec Athènes.

Les frondeurs pourraient être plus nombreux encore mercredi, notamment parce qu'ils ne disposent d'aucune garantie que le Fonds monétaire international (FMI) s'associera au plan. Or certains alliés d'Angela Merkel ont déclaré ces dernières semaines que la participation du FMI était l'une des conditions d'un accord.

A gauche, le soutien devrait être franc du côté des députés sociaux-démocrates (SPD), partenaire de gouvernement des conservateurs.

Sacrifices douloureux

Les ministres des Finances de la zone euro ont donné vendredi leur feu vert à ce plan d'aide d'environ 85 milliards d'euros, qui va donner au pays l'oxygène financier dont il a besoin, mais passe par de nouveaux douloureux sacrifices pour les Grecs.

D'autres parlements nationaux, néerlandais et autrichien, doivent aussi se prononcer avant que les modalités du texte, également approuvées par la Vouli grecque vendredi au terme d'un marathon, n'entre éventuellement en vigueur.

La chancelière, qui devrait, comme de coutume, s'exprimer devant les députés avant ce vote, partira ensuite en voyage officiel au Brésil.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.