Passer au contenu principal

La dérive autoritaire en cours à Varsovie inquiète l’Europe

Préoccupée par la politique du parti de Jaroslaw Kaczynski, la Commission européenne doit engager mercredi matin une procédure d'évaluation de ce dossier explosif.

Les conservateurs de Jaroslaw Kaczynski ont entamé un bras de fer visant à empêcher que la plus haute instance judiciaire ne puisse contester leurs réformes.
Les conservateurs de Jaroslaw Kaczynski ont entamé un bras de fer visant à empêcher que la plus haute instance judiciaire ne puisse contester leurs réformes.
Reuters

Revenu aux affaires à Varsovie en octobre dernier après huit ans d’opposition, le parti nationaliste et ultraconservateur Droit et Justice (PiS) donne de l’urticaire à la Commission européenne. C’est que cette formation est en train de transformer au pas de charge le système politique polonais. Sous la houlette de son leader, Jaroslaw Kaczynski – frère jumeau du défunt président de la République Lech Kaczynski, tué en 2010 dans l’accident de son avion lors d’un voyage à Smolensk, en Russie.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.