Passer au contenu principal

Le désespoir de milliers de réfugiés bloqués en Grèce

Les frontières se ferment, laissant à la Macédoine et à la Grèce la responsabilité de gérer des migrants de plus en plus nombreux.

Keystone

Mazian fait de grands signes pour attirer l’attention. De l’autre côté des barbelés, il montre les papiers de la Croix-Rouge stipulant que sa femme, enceinte de six mois, a besoin de soins. Ce Syrien père de quatre enfants attend avec sa famille depuis une semaine dans le camp d’Idomeni, à la frontière entre la Grèce et la Macédoine. La fatigue, l’inquiétude et surtout la frustration se lisent sur son visage.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.