Deux cadres de Spanghero mis en examen en France

Viande de chevalDeux cadres de l'ancienne société Spanghero, au coeur du scandale de la viande de cheval vendue comme du boeuf, ont été mis en examen vendredi.

La société Spanghero a été rebaptisée La Lauragaise après le scandale de la viande de cheval vendue comme du boeuf.

La société Spanghero a été rebaptisée La Lauragaise après le scandale de la viande de cheval vendue comme du boeuf. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux cadres de l'ancienne société Spanghero ont été mis en examen pour tromperie sur une marchandise, tromperie sur l'origine française ou étrangère d'un produit, utilisation de mentions de nature à tromper sur l'origine d'un produit, faux et usage de faux, escroquerie en bande organisée.

Ils sont également accusés de tromperie sur une marchandise entraînant un danger pour la santé de l'homme ou de l'animal, introduction sur le territoire d'animaux vivants, de leur produits, sous-produits ou aliments pour animaux non conformes aux conditions sanitaires et destruction et modification de preuves, a-t-on précisé.

L'un des deux a été placé sous contrôle judiciaire conformément aux réquisitions du parquet. Le sort de l'autre n'a pas encore été décidé. Le parquet a demandé son placement en détention provisoire. Huit employés de Spanghero avaient été interpellés mardi en Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées dans le cadre de l'enquête sur ce scandale.

Six d'entre eux avaient été relâchés jeudi sans qu'aucune charge ne soit retenue contre eux. Une information judiciaire a été ouverte en mars dernier pour «tromperie simple et tromperie aggravée, faux et usage de faux» dans cette affaire.

Désormais rebaptisée La Lauragaise, l'entreprise a été reprise le 5 juillet par son ancien dirigeant, Laurent Spanghero. Il avait vendu sa société éponyme en 2009 à Lur Berri, soupçonné par les autorités sanitaires d'être un acteur majeur de ce scandale européen. (ats/nxp)

Créé: 13.09.2013, 19h51

Articles en relation

Huit cadres de l'ex-Spanghero ont été interpellés

Viande de cheval L'enquête sur le scandale de la viande de cheval vendue pour du boeuf a conduit à l'arrestation de huit cadres de Spanghero pour «tromperie simple et tromperie aggravée». Plus...

Spanghero restera dans le giron familial

France Le tribunal de commerce de Carcassonne a retenu vendredi l'offre de reprise du fondateur de l'entreprise Spanghero, Laurent Spanghero, qui s'est engagé à sauver 90 des 230 emplois de cette entreprise. Plus...

Spanghero supprime 240 emplois

Lasagnes au cheval L'entreprise Spanghero, au cœur du scandale de la viande de cheval, a annoncé la suppression de 240 emplois. Une reprise partielle du personnel est toutefois envisagée. Plus...

Spanghero, en liquidation judiciaire, est à vendre

Viande de cheval Spanghero, l'entreprise au cœur du scandale de la viande de cheval, a été placée vendredi en liquidation judiciaire avec la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois. Plus...

Après le cheval, du mouton prohibé chez Spanghero

France Après la viande de cheval, l'entreprise Spanghero va devoir s'expliquer sur la présence dans ses entrepôts de 57 tonnes de mouton britannique dont l'importation est théoriquement interdite depuis l'épidémie de vache folle. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.