Passer au contenu principal

Nigeria/FranceComment l'ex-otage Francis Collomp a-t-il réussi à s'échapper?

L'ingénieur français de 63 ans, détenu au Nigeria depuis le 19 décembre 2012, s'est libéré seul samedi 16 novembre, des geôles d'un groupe qui a toujours tué ses otages. Plusieurs hypothèses circulent sur les conditions de son évasion.

Francis Collomp, ici quelques heures après son évasion, est pris en charge par un policier nigérian à Kaduna.
Francis Collomp, ici quelques heures après son évasion, est pris en charge par un policier nigérian à Kaduna.
AFP

L'ex-otage français Francis Collomp s'est-il évadé des geôles du groupe islamiste nigérian pendant la prière de ses ravisseurs qui avaient oublié de fermer sa cellule? A-t-il bricolé lui-même un «dispositif lui permettant de déverrouiller la porte», comme Europe1 l'affirme? Ou a-t-il profité d'une opération d'un assaut de l'armée nigériane contre le groupe islamiste qui le détenait pour s'enfuir, comme croit le savoir Le Parisien? A moins qu'il n'ait soigneusement préparé son évasion, comme cela semblait faire l'unanimité lundi matin 18 novembre dans la presse française, attendant l'opportunité de prendre ses jambes à son cou?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.