DSK exige que le livre de son ex-maîtresse soit saisi

RéputationLes avocats de Dominique Strauss-Kahn annoncent ce lundi qu'ils demandent à la justice la saisie du livre de Marcela Iacub relatant leur liaison, qui doit sortir mercredi.

Le livre de Marcela Iacub doit sortir ce mercredi. Mais les avocats de l'ex-directeur du FMI en demandent la saisie.

Le livre de Marcela Iacub doit sortir ce mercredi. Mais les avocats de l'ex-directeur du FMI en demandent la saisie. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Atteinte à l'intimité de la vie privée». C'est pour cette raison que DSK assigne Marclea Iacub et son éditeur.

Il a également attaqué Le Nouvel Observateur, qui en a publié des extraits dans son dernier numéro, et demande une publication judiciaire couvrant l'intégralité de la Une de l'hebdomadaire, ont-ils ajouté. DSK demande 100'000 euros de dommages et intérêts solidairement à Marcela Iacub et à Stock, son éditeur et la même somme au journal.

Dans «Belle et Bête», Marcela Iacub relate sa liaison avec l'ex-directeur général du Fonds monétaire international (FMI) de janvier à août 2012. Même si l'ancien ministre n'est jamais nommément désigné dans le livre, l'auteur confirme dans un long entretien au Nouvel Observateur qu'il s'agit bien de DSK, tout en précisant que l'ouvrage contient des éléments de fiction.

Mi-homme, mi-cochon

Le personnage principal y est décrit comme un être «mi-homme mi-cochon». Dans un courrier adressé à Jean Daniel, un des fondateurs de l'hebdomadaire, et publié jeudi sur le site du Figaro, DSK a dit son «dégoût» et fustigé «le comportement d'une femme qui séduit pour écrire un livre, se prévalant de sentiments amoureux pour les exploiter financièrement».

«Au-delà du caractère fantasmatique et donc inexact du récit, c'est une atteinte méprisable à ma vie privée et à la dignité humaine», ajoute l'ancien ministre qui dénonce «une opération qui donne la nausée» et a «demandé à ses avocats d'étudier toutes les voies légales pour combattre cette abomination».

Anne Sinclair remontée à bloc

Anne Sinclair, présente dans l'ouvrage également de façon anonyme et qui a rencontré Marcela Iacub, a dénoncé «un récit trompeur et fielleux de (leur) entrevue en se livrant à une interprétation diffamatoire et délirante de (ses) pensées».

«Comment, pour des raisons mercantiles, Le Nouvel Observateur a-t-il pu descendre aussi bas dans l'abjection ?», affirme-t-elle dans une lettre à Laurent Joffrin, directeur de l'hebdomadaire, et Jérôme Garcin, responsable des pages culturelles, également publiée par leFigaro.fr.

Interrogé sur ce livre lundi matin sur France Inter, Manuel Valls a déclaré qu'il ne l'avait pas lu, mais qu'au vu des extraits publiés dans la presse, «c'est plutôt le dégoût qui l'emporte». (afp/nxp)

Créé: 25.02.2013, 10h27

Articles en relation

Une ex-maîtresse qualifie DSK de «mi-homme mi-cochon»

Révélations Dans son roman Belle et Bête, la juriste et essayiste Marcela Iacub raconte ses sept mois de relation avec Dominique Strauss-Kahn, de janvier à août 2012. DSK a promis d'attaquer l'ouvrage par voies légales. Plus...

DSK a été confronté à une escort-girl

Affaire du Carlton Dominique Strauss-Kahn, inculpé pour proxénétisme aggravé, a été entendu pendant quatre heures jeudi au Palais de justice de Lille (Nord) où il a été confronté à une escort-girl, protagoniste de l'affaire dite du Carlton. Plus...

Strauss-Kahn entendu cet après-midi

Affaire du Carlton Les juges français instruisant l'affaire du Carlton de Lille estiment que plusieurs indices rendent la participation «effective et déterminante» de l'ancien directeur du FMI dans des actes de proxénétisme. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.