L'Euro «a été une réussite» en termes de sécurité

FranceMalgré le contexte de menace terroriste, les autorités françaises ont salué le travail des forces de l'ordre pendant la compétition.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a assuré lundi que l'Euro 2016 organisé en France avait été «une réussite» en dépit d'un «contexte de menace très élevé», au cours d'une déclaration à la presse.

«Malgré un contexte de menace très élevée, l'Euro 2016 de football a été une réussite», a déclaré Bernard Cazeneuve, au ministère de l'Intérieur.

Le ministre a salué le travail des forces mobilisées: «42'000 policiers, 30'000 gendarmes, 50'000 personnes de la sécurité civile, 13'000 agents de sécurité privée», ainsi que «le renfort ponctuel des 10'000 militaires de l'opération Sentinelle», déploiement massif de militaire dans le cadre d'un contexte de menace terroriste.

Il a aussi rendu hommage aux services de renseignements, qui ont permis l'interpellation en 2016 «de 150 individus du fait d'activités terroristes», «un travail important qui a sans doute permis que nous puissions vivre cet Euro-2016 dans de bonnes conditions».

«La France a gagné»

«Aujourd'hui, on peut dire c'est la France qui a gagné, peut-être pas sur le plan sportif, mais notre pays a gagné par sa capacité à organiser un événement que j'ai qualifié au début de la compétition d'événement hors norme», a affirmé le ministre des Sports Patrick Kanner, présent à ses côtés.

«L'attentat terroriste a été notre hantise commune. Nous avons eu le bonheur que rien de grave ne se produise en la matière et c'est un grand soulagement», s'est également réjoui Jacques Lambert, président de Euro 2016 SAS, la société organisatrice du tournoi. «Si un événement de cette nature s'était produit, l'Euro se serait immédiatement arrêté», a-t-il ajouté.

Bernard Cazeneuve a fait état de 1550 interpellations, 59 condamnations à des peines de prison ferme ou avec sursis, 64 reconduites à la frontière et 32 refus d'accès au territoire durant le mois de compétition.

«Un seul incident majeur»

Le ministre n'a déploré qu'«un seul incident majeur», les violences «inacceptables» en marge du match Angleterre- Russie, le 11 juin à Marseille (sud-est). «Nous avons procédé rapidement aux interpellations puis à l'expulsion du territoire des hooligans responsables de ces violences, évitant ainsi par la suite que d'autres événements du même type se reproduisent».

«Le monde entier avait les yeux braqués sur la France, grâce à cette coopération fructueuse entre l'État, les organisateurs et les villes-hôtes, la France est demeurée la France», a souligné le ministre.

«La menace terroriste demeure», a cependant prévenu le ministre, appelant à la vigilance pour la période estivale. (afp/nxp)

Créé: 11.07.2016, 13h38

Articles en relation

La tour Eiffel fermée suite à des incidents

Euro 2016 Des incidents ont éclaté dimanche soir lorsque des supporters ont tenté d'entrer dans la fan-zone située près de la tour Eiffel. Plus...

Une cinquantaine d'arrestations après des incidents

Euro 2016 En marge de la finale de dimanche, des échauffourées ont éclaté à Paris. Plus...

Revivez notre direct sur la finale de l'Euro 2016

Football Les Portugais, privés de Ronaldo dès la 25e minute, ont battu au courage la France à la 109e minute. Plus...

Arbitrage: un Euro sans accroc

Euro 2016 L'UEFA a complimenté le corps arbitral pour une prestation impeccable. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.