Passer au contenu principal

L'Europe met en orbite la future fusée Ariane 6

Les membres de l’ESA ont conclu hier un accord sur le développement du lanceur Ariane 6.

La dernière fusée, Ariane 5.
La dernière fusée, Ariane 5.
ARCHIVES, PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Ariane 6 prend enfin son envol. Réunis mardi en conférence ministérielle au Luxembourg, les 20 pays membres de l’Agence spatiale européenne (ESA) ont officiellement lancé le développement du futur lanceur de satellites, destiné à remplacer Ariane 5. Après des années de débats et de tensions, cet accord est une délivrance. «C’est un succès. J’ose même dire un grand succès», s’est félicité Jean-Jacques Dordain, directeur général de l’ESA, lors de la conférence de presse.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.