Passer au contenu principal

«Il ne fallait pas que le journal meure à cause de ces connards!»

Un an après la tuerie, «Charlie Hebdo» reste au cœur du débat. Entretien avec Corinne Rey, alias la dessinatrice Coco, survivante de l’attaque du 7 janvier 2015.

Corinne Rey «Coco», dessinatrice satirique de Charlie Hebdo.
Corinne Rey «Coco», dessinatrice satirique de Charlie Hebdo.
Geoffroy van der Hasselt / Anadolu Agency

Il y a un an, le 7 janvier, le journal satirique Charlie Hebdo est la cible d’un attentat à Paris. Douze personnes meurent sous les balles de deux terroristes. Notamment huit membres de la rédaction dont les figures historiques Cabu, Wolinski, Honoré et plus récentes Charb et Tignous. La dessinatrice Coco est l’une des survivantes. Corinne Rey (33 ans), originaire d’Annemasse, publie aussi dans le satirique romand Vigousse. L’album annuel de Charlie Hebdo intitulé «Tout est pardonné» est dans les bacs avec des dessins des disparus: «Il faut réaliser que c’est la dernière fois qu’on les verra…», glisse Coco. Interview.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.