La «femen» qui a kidnappé Jésus jugée au Vatican

Happening Le femme a déferlé sur la crèche de la place Saint-Pierre, après l'Urbi et Orbi du Pape. Elle est aujourd'hui détenue au Saint-Siège durant l'enquête.

Vidéo: Youtube

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La «femen» qui avait tenté jeudi de dérober la statuette de l'enfant Jésus sur la place Saint-Pierre était détenue ce vendredi 26 décembre au Vatican, et pourrait être jugée, pour «offense, actes obscènes dans un lieu public et vol», a-t-on indiqué vendredi au Vatican.

En attente du jugement

La jeune femme blonde originaire d'Ukraine, Iana Aleksandrovna Azhdanova, a été placée en cellule à la Gendarmerie vaticane.

Le jour de Noël, elle avait couru seins nus jusqu'à la crèche au milieu de la place, alors bondée, avec écrit au feutre noir sur la poitrine «God is woman» (Dieu est une femme). Elle s'était emparée de la statuette de l'enfant Jésus qu'elle avait tenue à bout de bras avant d'être arrêtée par un gendarme.

Elle pourrait avoir à répondre devant la justice vaticane d'«outrage, actes obscènes dans un lieu public, et vol», a indiqué le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi. Elle reste incarcérée dans l'attente que le juge du Vatican confirme son état de détention.

Acte particulièrement grave

Son acte «doit être considéré comme particulièrement grave en raison du lieu et des circonstances, car il offense intentionnellement les sentiments religieux de très nombreuses personnes», a estimé le porte-parole.

La justice du petit Etat peut décider de juger directement les actes commis sur son territoire, ou d'expulser vers l'Italie leurs auteurs.

Le mouvement féminin est né en Ukraine et s'est notamment opposé à l'Eglise orthodoxe que les «femen» ont notamment accusée de collusion avec l'Etat russe. Il a essaimé en Europe où il s'attaque aussi à l'Eglise catholique, qu'il accuse d'être rétrograde en matière de droits des femmes.

Un entrepreneur italien est également incarcéré au Vatican, pour avoir escaladé dimanche, pour la 5e fois, la façade de la basilique Saint-Pierre pour protester contre une directive européenne.

(afp/nxp)

Créé: 26.12.2014, 19h57

Articles en relation

Une «femen» kidnappe le Jésus de la crèche du Vatican

Activisme Une nouvelle figurine s'est imposée dans l'installation: une activiste est apparue avec l'inscription «Dieu est une femme». Elle a surgi puis s'est emparée du petit Jésus. Plus...

Trois Femen protestent audacieusement au Vatican

Sextrémisme Les activistes ont manifesté vendredi place Saint Pierre contre la visite du Pape à Strasbourg. Elles estiment qu'il s'agit là d'une attaque à la sécularisation de l'Europe. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...