Passer au contenu principal

«Au FN, un Français juif n’est pas un Français comme les autres»

Le politologue français Dominique Reynié a enquêté sur les nouveaux visages de l'antisémitisme. Pour lui, le Front national ne s'est toujours pas normalisé.

AFP

La parole antisémite s’est libérée. Et les opinions au sein de la société française? Il y a eu le double d’actes antisémites entre 2004 et 2014 que lors de la précédente décennie. Le «think tank» Fondapol, dirigé par le professeur de Sciences Po Paris Dominique Reynié, a mené l’enquête avec l’institut de sondage Ifop.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.