Le FN sommé de donner des explications

Union européenneLe Bureau du Parlement européen a donné jusqu'à fin juillet au groupe ENL, dont fait partie le Front national (FN), pour démontrer qu'il n'avait pas commis d'irrégularités dans son budget de 2016.

Marine Le Pen fait partie des eurodéputés ou anciens eurodéputés FN soupçonnés d'avoir organisé un système frauduleux.

Marine Le Pen fait partie des eurodéputés ou anciens eurodéputés FN soupçonnés d'avoir organisé un système frauduleux. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Parlement européen a demandé au groupe politique ENL, dont font partie les eurodéputés français du Front National (FN), d'apporter des «clarifications» sur plus de 500'000 euros de dépenses de fonctionnement financées par des fonds européens, a-t-on appris mardi de source parlementaire.

Réuni lundi soir, le Bureau du Parlement, composé notamment de son président Antonio Tajani et des vice-présidents de l'assemblée, a donné jusqu'à fin juillet au groupe ENL (Europe des nations et des libertés, extrême droite) pour démontrer qu'il n'avait pas commis d'irrégularités dans son budget de 2016, selon cette source.

Si le groupe n'apporte pas les «clarifications» demandées, les montants faisant l'objet de doutes pourraient être soustraits de l'enveloppe budgétaire qui lui sera allouée en 2017 pour ses frais de fonctionnement.

Compléments demandés pour les comptes de l'ENL

L'ENL, composé de 40 eurodéputés - dont ceux du Front National français, du FPÖ autrichien ou de la Ligue du Nord italienne -, est l'un des huit groupes politiques du Parlement européen. Ces groupes devaient rendre fin avril, comme chaque année, des comptes audités sur leur utilisation des fonds européens qui leur ont été attribués pour leur fonctionnement quotidien l'année précédente.

Ces comptes-rendus ont été validés lundi sans difficultés par le Bureau du Parlement européen pour sept groupes. Mais ceux de l'ENL ont fait l'objet de demandes complémentaires, après des réserves exprimées par le cabinet d'audit qui a examiné les comptes du groupe.

Un préjudice total estimé à 5 millions

Selon un document vu par l'AFP, l'auditeur a émis des doutes sur le respect par ce groupe des procédures d'appels d'offres pour des prestataires extérieures, pour des dépenses dépassant 490'000 euros. Il a aussi exprimé des réserves pour plus de 50'000 euros d'autres types de dépenses insuffisamment justifiées. Les fonds en question sont différents de ceux utilisés par les eurodéputés pour rémunérer leurs assistants parlementaires, qui sont au coeur de plusieurs affaires.

Dix-sept eurodéputés ou ex-eurodéputés FN, dont la présidente du parti, Marine Le Pen, sont notamment soupçonnés d'avoir organisé un système frauduleux pour rémunérer des permanents avec des fonds européens, via ces contrats d'assistants au Parlement européen. Le préjudice pour l'institution européenne s'élèverait, d'après ses calculs, à près de cinq millions d'euros de 2012 à 2017. (afp/nxp)

Créé: 04.07.2017, 11h30

Articles en relation

Marine Le Pen inculpée pour abus de confiance

Eurodéputés du FN La présidente du FN a été inculpée pour abus de confiance au sujet des salaires versés à sa cheffe de cabinet. Plus...

Marine Le Pen perd son immunité

France Le Parlement européen a levé jeudi l'immunité de la présidente du Front national, sur demande de la justice française. Plus...

Marine Le Pen lance «l'Emprunt patriotique»

France La présidente du Front national (FN) demande à ses électeurs de prêter de l'argent pour pouvoir financer les élections législatives. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.