La France appelle l'OCDE à suivre sa décision

Panama papersParis a mis le petit Etat sur la liste des paradis fiscaux. Michel Sapin souhaite que les pays de l'OCDE en fassent de même.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La France appelle l'OCDE (Organisation pour la coopération et le développement économiques) à réinscrire le Panama sur sa liste des paradis fiscaux, a indiqué mercredi le ministre français des Finances. Paris a déjà décidé d'en faire autant sur sa «liste noire» nationale.

«Il ne faut pas qu'on soit tout seuls, il faut que ce soit un mouvement général. C'est pourquoi j'ai souhaité aussi que l'OCDE (...) se réunisse (...) pour que la même décision soit prise par l'ensemble des pays concernés», a déclaré Michel Sapin sur Europe 1.

«À ce moment-là, franchement, le Panama ne fera peur à personne», a-t-il précisé. La France a annoncé mardi son intention de réinscrire le Panama sur la «liste noire» des pays non coopératifs en matière fiscale dans le sillage des révélations de la publication des «Panama Papers».

«Pas intimidé»

Le ministre des Finances a par ailleurs souligné qu'il n'était pas intimidé par les menaces de représailles mises en avant par les autorités panaméennes.

Alors que celles-ci avaient promis fin 2015 de mettre en place l'échange automatique d'informations bancaires et fiscales, «rien n'a bougé depuis et c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de réinscrire le Panama sur cette liste», a expliqué Michel Sapin. La France avait retiré le Panama de la liste des paradis fiscaux le 1er janvier 2012. (ats/reu/nxp)

Créé: 06.04.2016, 09h04

Articles en relation

Quand des avocats suisses jouent un jeu dangereux

Panama Papers Clients placés sous sanctions internationales et proches de chefs d’Etat, création de nombreuses sociétés ou retraits en espèces: des hommes de loi suisses ne s’effraient de rien lorsqu’ils se muent en «intermédiaires financiers». Plus...

Des accusations «injustes», selon le Panama

Panama Papers Le gouvernement panaméen reproche à l'OCDE les propos «discriminatoires» de son secrétaire général. Plus...

Le cabinet Fonseca porte plainte pour piratage

Panama Papers Le cabinet d'avocat au centre du scandale, qui dit avoir été victime d'un piratage informatique, a déposé plainte. Plus...

Les mystérieuses sociétés offshore de Messi et Platini

La star du Barça et l’ex-dirigeant de l’UEFA possèdent chacun une société-écran à Panama Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...