Passer au contenu principal

EnvironnementGreta Thunberg refuse un prix

Arguant que le climat n'avait pas besoin de prix pour l'environnement, la jeune militante écologiste a refusé quelque 50'000 francs.

Bien qu'âgée de seulement 16 ans, Greta Thunberg est devenue célèbre lorsqu'elle a commencé à passer ses vendredis devant le Parlement suédois en août 2018, brandissant une pancarte «Grève scolaire pour le climat». (Photo d'archives)
Bien qu'âgée de seulement 16 ans, Greta Thunberg est devenue célèbre lorsqu'elle a commencé à passer ses vendredis devant le Parlement suédois en août 2018, brandissant une pancarte «Grève scolaire pour le climat». (Photo d'archives)
AFP

La jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg a refusé mardi un prix pour l'environnement, affirmant que le mouvement pour le climat n'avait pas besoin de prix, mais que les responsables au pouvoir commencent à «écouter» la «science».

La jeune fille, qui a rallié des millions de personnes à son mouvement «Fridays for Future», a été honorée lors d'une cérémonie organisée à Stockholm par le Conseil nordique, une instance régionale de coopération interparlementaire.

Thunberg avait été nominée pour son action à la fois par la Suède et la Norvège et avait remporté le prix annuel de l'environnement de l'organisation.

Mais après l'annonce, un de ses représentants a déclaré au public qu'elle n'accepterait pas le prix ou la somme afférente de 350'000 couronnes danoises (environ 51'700 francs), a rapporté l'agence de presse TT.

«Le mouvement pour le climat n'a pas besoin d'autres prix», a-t-elle posté sur Instagram depuis les Etats-Unis. «Ce dont nous avons besoin, c'est que nos politiciens et les gens au pouvoir commencent à écouter les meilleures données scientifiques existantes».

Tout en remerciant le Conseil nordique pour ce «grand honneur», elle a également reproché aux pays nordiques de ne pas être à la hauteur de leur «grande réputation» sur les questions climatiques.

«On ne manque pas de s'en vanter. Les belles paroles ne manquent pas. Mais lorsqu'il s'agit de nos émissions réelles et de notre empreinte écologique par habitant (...) c'est tout autre chose », a dit l'égérie de la lutte contre l'inaction politique face au réchauffement climatique.

Bien qu'âgée de seulement 16 ans, Greta Thunberg est devenue célèbre lorsqu'elle a commencé à passer ses vendredis devant le Parlement suédois en août 2018, brandissant une pancarte «Grève scolaire pour le climat».

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.