Passer au contenu principal

«Trierweiler est prête à pardonner à Hollande»

François Hollande a lui-même avoué sa liaison avec Julie Gayet à Valérie Trierweiler juste avant les révélations de Closer. Eprouvée, la première dame a été hospitalisée à titre préventif.

Julie Gayet sera indemnisée pour des photos volées d'elle et de François Hollande, prises à l'Elysée et publiées dans le magazine Voici. (Mardi 5 juillet 2016)
Julie Gayet sera indemnisée pour des photos volées d'elle et de François Hollande, prises à l'Elysée et publiées dans le magazine Voici. (Mardi 5 juillet 2016)
AFP
Le PDG de Prisma Media, Rolf Heinz, sera jugé le 5 juillet 2016 pour avoir diffusé les clichés volés à l'Elysée. (mardi 7 juillet 2016)
Le PDG de Prisma Media, Rolf Heinz, sera jugé le 5 juillet 2016 pour avoir diffusé les clichés volés à l'Elysée. (mardi 7 juillet 2016)
AFP
François Hollande et Julie Gayet se rencontraient dans un appartement situé à deux pas de l'Elysée à la rue du Cirque, dans le 8e arrondissement de Paris.
François Hollande et Julie Gayet se rencontraient dans un appartement situé à deux pas de l'Elysée à la rue du Cirque, dans le 8e arrondissement de Paris.
Google Street View
1 / 13

Depuis quelques semaines, Valérie Trierweiler avait eu vent des rumeurs parisiennes. «Elle avait simplement voulu croire qu’elles étaient fausses», explique une de ses amies au Parisien, qui publie ce lundi les derniers détails sur la crise au sein du couple présidentiel français. Mais c'est jeudi 9 janvier, veille de la parution de Closer révélant sa relation avec Julie Gayet, que François Hollande a lui-même avoué son idylle à sa compagne.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.