Hommages aux centaines de migrants morts à Lampedusa

ImmigrationLe son lugubre des sirènes retentit, une couronne de fleurs est jetée à la mer: des pêcheurs de Lampedusa ont rendu samedi un hommage ému aux centaines de migrants qui ont trouvé la mort dans un naufrage.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quatre chalutiers se sont rendus tôt dans la matinée sur le lieu où git l'épave par 40 mètres de fond à 550 mètres de l'îlot inhabité des Lapins, tout près de Lampedusa (Sicile), ont constaté des journalistes de l'AFP.

Le bateau de pêche qui voyageait clandestinement de Libye vers Lampedusa a chaviré puis coulé jeudi vers 4/5H00 du matin (2H00/3H00 GMT) après avoir subi une avarie et que des passagers eurent mis le feu à une couverture pour signaler leur présence.

Sur les 450 à 500 migrants, seuls 155 ont été sauvés, ce qui laisse craindre un lourd bilan d'environ 300 morts. Tout se produisant dans l'obscurité, plusieurs pêcheurs ont raconté aux médias n'avoir pas compris ce qui se produisait, avoir entendu des «cris comme ceux de mouettes».

Mondialisation de l'indifférence

Puis, plaisanciers et chalutiers se sont portés au secours des naufragés.«A ceux qui sont morts en mer», ont écrit les pêcheurs sur un ruban surmontant la couronne de fleurs jaunes et oranges flottant sur l'eau.

Ce geste faisait écho à celui du pape François, venu début juillet à Lampedusa pour son premier voyage hors de Rome pour dénoncer «la mondialisation de l'indifférence» à l'égard des milliers de réfugiés et migrants qui tentent au péril de leur vie la traversée de la Méditerranée.

«Un vrai marin ne laisse jamais personne dans l'eau»

«Nous voulons répéter ce geste car il ne faut pas oublier les morts. Ces gens sont venus chercher un travail et améliorer leur vie», a indiqué à l'AFP Salvatore Martello, chef du consortium de pêche de Lampedusa. Cette petite île sicilienne de 6.000 âmes devenue ces dernières années le principal port d'entrée des migrants africains vit de la pêche et du tourisme.

Les pêcheurs se sont fermement défendus d'accusations selon lesquelles trois chalutiers auraient ignoré les signaux de détresse du navire.«Un vrai marin ne laisse jamais personne dans l'eau, les pêcheurs sont habitués à sauver les vies» des migrants affluant sur l'île (30.000 sur les côtes italiennes depuis le début de l'année), a souligné M. Martello.

Le maire de l'île Mme Giusi Nicolini a mis en cause la législation italienne (une loi adoptée par un gouvernement Berlusconi) qui punit sévèrement l'aide à l'immigration clandestine. Les pêcheurs ont aussi observé une minute de silence. (afp/nxp)

Créé: 05.10.2013, 13h41

Articles en relation

Les noyés de Lampedusa mettent tout le pays en deuil

Italie Toute l'Italie a vécu vendredi une «journée de pleurs» après le naufrage de Lampedusa qui a sans doute coûté la vie à 300 migrants, pour la plupart des Erythréens. Plus...

Plus d'espoir de trouver des survivants à Lampedusa

Italie Seuls 155 migrants ont été sauvés. Le skipper du bateau qui transportait 450 à 500 migrants a été arrêté. Plus...

Plus de 130 migrants meurent noyés près de Lampedusa

Italie Au moins 130 clandestins originaires de la Corne de l'Afrique sont morts noyés et 250 autres étaient portés disparus dans un naufrage survenu jeudi près des côtes de l'île italienne de Lampedusa. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.