Passer au contenu principal

Viande de chevalHuit cadres de l'ex-Spanghero ont été interpellés

L'enquête sur le scandale de la viande de cheval vendue pour du boeuf a conduit à l'arrestation de huit cadres de Spanghero pour «tromperie simple et tromperie aggravée».

Spanghero a été largement impliqué dans le scandale de la viande de cheval vendue comme étant du boeuf.
Spanghero a été largement impliqué dans le scandale de la viande de cheval vendue comme étant du boeuf.
Keystone

Huit cadres de l'ex-Spanghero, entreprise de Castelnaudary (Aude), ont été interpellés mardi matin en Languedoc-Roussillon et en Midi-Pyrénées dans l'enquête judiciaire sur le scandale de la viande de cheval vendue pour du bœuf, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

Les huit personnes interpellées devaient être placées en garde à vue dans le cadre de l'information judiciaire ouverte en mars à Paris pour «tromperie simple et tromperie aggravée, faux et usage de faux», a-t-on précisé.

Elles devaient être entendues près de Carcassonne par les gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (OCLAESP) et de la section de recherches de Languedoc-Roussillon.Spanghero, rebaptisée depuis la Lauragaise, a été désignée par le gouvernement comme un acteur primordial de ce scandale européen.

L'enquête a été confiée au pôle santé publique de Paris, compétent nationalement pour les affaires concernant les produits d'alimentation destinés à l'homme.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.