Jacques Chirac soutient Alain Juppé contre Sarkozy

Présidentielle française 2017L'ex-Premier ministre Alain Juppé, en lice pour la présidentielle 2017 face à Nicolas Sarkozy, a reçu l'appui de l'ex-président. Hic: Bernadette Chirac soutient elle Sarkozy...

Alain Juppé, à gauche, a toujours été soutenu par Jacques Chirac (à droite). Ici les deux hommes en décembre 2003.

Alain Juppé, à gauche, a toujours été soutenu par Jacques Chirac (à droite). Ici les deux hommes en décembre 2003. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans la course pour la présidentielle française de 2017 et son futur match face à Nicolas Sarkozy, l'ex-Premier ministre Alain Juppé a reçu un appui de poids en la personne de l'ancien président Jacques Chirac, selon le quotidien Le Figaro.

«J'ai toujours su qu'Alain Juppé serait au rendez-vous de son destin et de celui de la France. Peu de choses pouvaient me faire plus plaisir, pour moi-même, pour lui et surtout pour notre pays», déclare l'ancien président (1995-2007) dans une confidence au chef du service politique du Figaro, Philippe Goulliaud, à paraître jeudi.

«Si j'en avais l'énergie, j'aurais déjà réservé ma place, même petite, à son QG» de campagne, ajoute M. Chirac, toujours très apprécié des Français mais dont les apparitions en public et les prises de parole sont très rares en raison de ses ennuis de santé.

Jacques Chirac n'a jamais tari d'éloges pour M. Juppé - qui s'est récemment déclaré candidat à la primaire de 2016 pour la présidentielle de 2017 - alors qu'il voue une détestation très forte à celui qui lui a succédé à l'Elysée, Nicolas Sarkozy.

Bernadette soutient Sarkozy

La déclaration de M. Chirac intervient quelques jours après une pique assassine de son épouse, Bernadette, contre le même Alain Juppé. «Il est très, très froid et il n'attire pas les gens», a-t-elle déclaré lundi à la radio Europe 1. «Qu'est ce qu'Alain Juppé a à voir avec Nicolas Sarkozy ?», s'est-elle interrogée celle qui n'a d'yeux, contrairement à son mari, que pour Nicolas Sarkozy.

L'ancien président (2007-2012) a annoncé son retour en politique le 19 septembre avec sa candidature à la présidence de son parti UMP, à pourvoir en novembre. Il devra faire face aux aspirations présidentielles de plusieurs hommes politiques de droite, dont M. Juppé, mais aussi à une demi-douzaine d'affaires judiciaires dans lesquelles figure son nom.

Selon l'hebdomadaire satirique Le Canard Enchaîné mercredi, M. Sarkozy aimerait que Mme Chirac lui organise une rencontre avec son époux.

Sur la chaîne France 2 le 21 septembre, Nicolas Sarkozy avait adressé un compliment à M. Chirac qui a «consacré (sa) vie à la France».

frd/jcc/jr

(afp/nxp)

Créé: 02.10.2014, 07h29

Articles en relation

Juppé: «En politique, on n'est jamais fini. Regardez-moi!»

Humour primé L'ancien premier ministre Alain Juppé (UMP) a remporté lundi le Grand Prix 2014 du «Press Club, Humour et Politique» pour une petite phrase bien sentie. Plus...

Chirac «ne se rend pas compte» de son état, selon Bernadette

France Bernadette Chirac a déclaré mercredi soir à la RTS que son mari ne réalisait pas à quel point il était affaibli depuis son AVC en 2005. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 16 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...