Jérôme Kerviel doit encore attendre

ProcèsLa justice remet à plus tard sa décision sur un éventuel nouveau procès de l’ex-trader de la Société Générale

Lundi, la commission d’instruction de la Cour de révision a prononcé un sursis à statuer qui repousse l’échéance mais constitue, aux yeux de David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel, une victoire d’étape.

Lundi, la commission d’instruction de la Cour de révision a prononcé un sursis à statuer qui repousse l’échéance mais constitue, aux yeux de David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel, une victoire d’étape. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Saisie par Jérôme Kerviel et ses avocats, la commission d’instruction de la Cour de révision devait dire lundi, à Paris, si l’ex-trader peut espérer un nouveau procès pénal huit ans après l’une des plus retentissantes affaires qui ont secoué la finance mondiale. C’est en 2008, en effet, que la Société Générale annonçait une perte de 4,9 milliards d’euros, qu’elle attribuait aux défaillances d’un opérateur de marché, Jérôme Kerviel. Condamné pour abus de confiance à cinq ans de prison dont trois ferme, l’ex-trader a déposé une demande de révision de son procès pénal, notamment fondée sur le témoignage de Nathalie Le Roy, enquêtrice de la Brigade financière, qui a affirmé avoir été manipulée par la Société Générale quand elle travaillait sur la perte annoncée par la banque: «Elle m’a menée dans la direction où elle voulait qu’on aille», a-t-elle précisé («24 heures» du 24 février 2016).

Lundi, la commission d’instruction de la Cour de révision a donc prononcé un sursis à statuer qui repousse l’échéance mais constitue, aux yeux de David Koubbi, avocat de Jérôme Kerviel, une victoire d’étape: «Nous n’avons pas été déboutés, ce qui prouve que notre démarche destinée à obtenir un nouveau procès est fondée, dit-il. Simplement, la justice a considéré qu’elle se devait d’attendre la fin de l’instruction des trois plaintes que nous avons déposée contre la Société Générale.»

Jean Veil, avocat de la banque, a pour sa part déclaré qu’il ne fait aucun doute que «la demande sera au final rejetée.»

Créé: 21.03.2016, 17h11

Articles en relation

Jérôme Kerviel: «Je n'ai plus rien à perdre»

Interview exclusive Le combat judiciaire sans merci qui oppose l’ex-trader Jérôme Kerviel à la Société générale, son ancien employeur, vient d’entrer dans une phase cruciale. Plus...

Nouveau procès Kerviel? La justice reporte sa décision

France La justice refuse de se prononcer pour l'instant sur la demande de révision de Jérôme Kerviel. Plus...

La saga Kerviel reprendra cet été

Société générale Le procès sur les dommages et intérêts réclamés par la Société générale va reprendre du 15 au 17 juin. Plus...

Procès civil suspendu, le feuilleton Kerviel continue

Société générale Le calendrier judiciaire est désormais incertain pour le volet civil de l'affaire qui devait notamment examiner jusqu'à vendredi le degré de responsabilité de la banque. Plus...

Nouveau procès civil pour Jérôme Kerviel

France L'ex-trader sera rejugé mercredi pour sa responsabilité dans la perte de 4,9 milliards d'euros subie par la Société générale en 2008. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.