Julie Gayet réclame 50'000 euros à «Closer»

JusticeL'actrice française a attaqué en justice pour atteinte à la vie privée Closer, qui a révélé sa liaison avec le président François Hollande, a annoncé jeudi le magazine people.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'actrice, âgée de 41 ans, réclame 50 000 euros de dommages et intérêt dont 4000 euros pour les coûts de procédure, ainsi qu'une publication judiciaire sur la moitié de la couverture du magazine.

Les révélations de Closer sur la liaison de François Hollande avec Julie Gayet s'appuient sur des photos volées, prises devant un immeuble parisien où l'actrice a un pied-à-terre.

Pas de plainte prévue par Hollande

Mardi, François Hollande avait fait part de son «indignation totale» après la publication du dossier de Closer, mais avait annoncé qu'il n'attaquerait finalement pas en justice l'hebdomadaire people.

François Hollande avait expliqué que, protégé lui-même par une immunité judiciaire pendant son mandat, il ne souhaitait pas attaquer en justice, contrairement à ce qu'avait fait son prédécesseur Nicolas Sarkozy à plusieurs reprises entre 2007 et 2012.

Le président avait à peine évoqué sa compagne depuis 2005, la journaliste Valérie Trierweiler, se contentant de dire qu'elle se reposait lors de sa conférence de presse mardi à l'Elysée.

Première dame hospitalisée

Closer a par ailleurs indiqué qu'il préparait une nouvelle édition spéciale, qui sera en kiosque vendredi matin, avec «de nouvelles photos et des informations exclusives» sur cette affaire.

Valérie Trierweiler, 48 ans, est hospitalisée depuis vendredi. Aucune communication officielle n'a été faite sur l'état de santé de la Première dame, qui n'a pas de statut en France, ni même sur le lieu de son hospitalisation.

Le président, qui n'est pas marié et a promis une clarification de sa situation d'ici à sa visite d'Etat le 11 février aux Etats-Unis, ne lui a pas rendu visite depuis son admission, selon des sources proches de la présidence. (ats/afp/nxp)

Créé: 16.01.2014, 18h03

Articles en relation

Crise de nerfs, dépression, qu'est-il arrivé à Trierweiler?

Juliegate Depuis jeudi, jour de l'hospitalisation de la compagne de François Hollande, les médias se perdent en conjectures sur l'état de santé de Valérie Trierweiler. On fait le point. Plus...

Villa Médicis: éviction de Gayet pour éviter «la polémique»

Affaire hollande/gayet Julie Gayet ne sera pas juré à la prestigieuse Villa Médicis de Rome: la ministre française de la culture, qui s'apprêtait à confirmer sa nomination, a fait marche arrière. Plus...

Valérie Trierweiler a «piqué une véritable crise de nerfs»

Affaire Hollande/Gayet Au moment où François Hollande a avoué à Valérie Trierweiler sa relation avec Julie Gayet, la première dame aurait «piqué une crise de nerfs», à tel point que «les murs de l'Elysée ont tremblé». Plus...

Valérie Trierweiler voulait se rapprocher de Ségolène Royal

Affaire Hollande/Gayet Valérie Trierweiler, qui avait décidé de fermer les yeux sur les signes laissant présager que François Hollande entretenait une relation avec une autre femme, aurait tenté de faire la paix avec Ségolène Royal. Plus...

Julie Gayet attaque le magazine Closer

Affaire Hollande-Gayet Contrairement à François Hollande, Julie Gayet a décidé de poursuivre en justice le magazine people Closer affirme RTL. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.