Dette ukrainienne: débat entre Kiev, ses créanciers et le FMI

NégociationsL'Ukraine ne doit pas se servir des réserves de sa Banque centrale pour payer ses créanciers privés, selon le FMI.

La directrice-générale du FMI Christine Lagarde.

La directrice-générale du FMI Christine Lagarde. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Ukraine ne peut pas puiser dans les réserves de sa Banque centrale pour payer ses créanciers privés dans le cadre des négociations en cours sur le rééchelonnement de sa dette, a indiqué vendredi 12 juin la directrice générale du FMI Christine Lagarde.

Selon Christine Lagarde, l'Ukraine a besoin de conserver d'importantes réserves monétaires pour assurer le succès de son programme de réformes économiques «et, à ce titre, les réserves de la Banque nationale ukrainienne ne peuvent être utilisées pour le service de la dette extérieure sans que le gouvernement ne contracte davantage de dette ce qui serait incompatible avec le succès de l'opération».

Cette déclaration survient alors que les créanciers privés de Kiev ont suggéré aux autorités ukrainiennes de puiser dans ses réserves pour les payer, une suggestion immédiatement rejetée par la ministre des Finances Natalie Jaresko.

Financer le conflit dans l'Est

Le Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a pour sa part renouvelé vendredi les menaces de geler le paiement de la dette extérieure abyssale de l'Ukraine en cas d'échec des négociations en cours sur sa restructuration, arguant que le pays doit financer le conflit dans l'Est séparatiste pro-russe.

Le Fonds monétaire international s'est engagé à verser à l'Ukraine 17,5 milliards de dollars sur quatre ans dans le cadre de son programme de réforme économique.

Parallèlement, Kiev a engagé des négociations avec ses créanciers privés pour rééchelonner sa dette qui explose après trois ans de récession économique et le coût du conflit dans l'est du pays avec les rebelles. Ces négociations doivent en principe aboutir à dégager 15 milliards de dollars supplémentaires qui seraient économisés sur le service de la dette. (afp/nxp)

Créé: 12.06.2015, 22h16

Articles en relation

L’UE aide l’Ukraine malgré «des déceptions»

Partenariat oriental Un nouveau prêt de l’UE à Kiev sera signé en marge du sommet de Riga. Mais la corruption dans le pays en guerre reste un obstacle. Plus...

Moscou ne s'oppose plus à l'accord Ukraine-UE

Tournant A l’issue d’une réunion tripartite à Bruxelles, la Russie a finalement accepté l’accord de libre-échange qu’elle refusait. Plus...

La Suisse envoie un convoi humanitaire d'une envergure inédite

Ukraine Quinze camions de matériel de secours affrétés par l'Aide humanitaire de la Confédération sont arrivés à Donetsk dans l'est de l'Ukraine. Le convoi est chargé de 300 tonnes de produits chimiques destinés au traitement de l'eau potable. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.