Kirghizstan: le parti proche du président prorusse en tête

Elections législativesLe parti proche du président prorusse du Kirghizstan est arrivé en tête, après le dépouillement de la quasi-totalité des bulletins de vote, à l'issue des élections législatives dimanche.

Image du vote de ce 4 octobre 2015 au Kirghizstan.

Image du vote de ce 4 octobre 2015 au Kirghizstan. Image: Reuters

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le parti social-démocrate du Kirghizstan (SDPK), proche du président Almazbek Atambaïev, a recueilli 26,6% des voix après le décompte de 99,25% des bulletins de vote, a annoncé la Commission électorale centrale. Le parti nationaliste Respoublika Ata-Jourt est arrivé en deuxième position avec 20,61% des voix, selon la même source.

Quatre autres partis, parmi lesquels Ata-Meken (centre gauche progouvernemental) ont également franchi le seuil de 7% nécessaire pour être représentés au parlement, a précisé la commission.

Les bureaux de vote ont fermé à 16 heures (ici en Suisse) à travers ce pays de six millions d'habitants, à l'issue d'un scrutin où 14 partis et plus de 2000 candidats étaient en lice pour les 120 sièges au parlement. Le taux de participation a dépassé 42%.

Favori dès le début

Le parti social-démocrate du Kirghizstan était depuis le début considéré comme un grand favori, même s'il ne peut obtenir que 65 sièges au maximum, en vertu de la Constitution du pays interdisant à un seul parti de dépasser cette limite.

Majoritairement musulman, le Kirghizstan, qui a connu deux révolutions depuis 2005, est le seul pays d'Asie centrale à mener des élections jugées libres et équitables par les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Comme ses voisins d'Asie centrale, le pays a connu un président aux tendances autoritaires: Askar Akaïev, à la tête du pays depuis l'époque soviétique et chassé du pouvoir en 2005.

Son successeur, Kourmanbek Bakiev a lui-même été destitué en 2010, une année également marquée par de sanglantes violences ethniques entre Kirghiz majoritaires et la minorité ouzbèke, principale victime des attaques. Le pays a ensuite élu pacifiquement M. Atambaïev, qui poursuit depuis une politique prorusse dans le but de développer son économie, l'une des plus pauvres de la région et que la récente crise économique de la Russie a mise à mal.

Parlementarisme à nuancer

Certains analystes craignent cependant que le nouveau parlement ne soit quasi identique au précédent. «Il serait incorrect de dire que la culture du parlementarisme est arrivée au Kirghizstan. Le type et la qualité des candidats restent similaires à ceux de l'élection précédente», estime l'analyste Emil Jouraev de l'Université américaine d'Asie centrale.

Lors de la campagne électorale, les partis en lice se sont accusés mutuellement d'acheter les voix des électeurs et de recourir à des méthodes malhonnêtes afin de s'assurer un bon score.

Pour les élections, surveillées par plus de 300 observateurs de l'OSCE, le Kirghizstan a mis en place pour la première fois l'identification biométrique des électeurs afin d'éviter les fraudes. «Ce seront les élections les plus transparentes et les plus claires pour la population dans l'histoire du Kirghizstan indépendant», a estimé un observateur russe.

Cette ex-république soviétique est considérée comme la plus démocratique des pays d'Asie centrale. (ats/nxp)

Créé: 04.10.2015, 20h52

Articles en relation

Création d’une «Union économique eurasiatique»

Ex-URSS La Russie a signé avec le Bélarus et le Kazakhstan la création d’une Union économique eurasiatique. L’Arménie et le Kirghizstan devraient la rejoindre. Mais pas l'Ukraine. Plus...

Des tracts pro-Tsarnaev circulent au Kirghizstan

Attentat de Boston Les services de renseignement du Kirghizstan ont annoncé vendredi rechercher les auteurs de tracts largement diffusés à Bichkek en faveur de Djokhar Tsarnaev. Plus...

La capitale kirghize Bichkek sans gaz par -20 degrés

Kirghizstan Les habitants de la capitale kirghize Bichkek sont privés de gaz et dans certains quartiers également d'électricité. La température a chuté à -20 degrés. Plus...

Le fils de l’ex-président kirghize arrêté à Londres

Kirghizstan Le fils de l’ancien président du Kirghizstan, réfugié à Londres depuis que son père a été chassé du pouvoir en 2010, a été arrêté. Il pourrait être extradé vers les Etats-Unis. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...