Passer au contenu principal

Madrid efface les noms franquistes de ses rues

La Mairie de la capitale va rebaptiser les artères, parcs et bâtiments rappelant l’époque de la dictature

Manuela Carmena, la nouvelle maire de la capitale espagnole.
Manuela Carmena, la nouvelle maire de la capitale espagnole.
Keystone

Madrid va décrocher les plaques de rues qui rappellent l’époque franquiste. La nouvelle maire de la capitale, Manuela Carmena, a en effet décidé que les artères, jardins et bâtiments publics de la capitale ne porteront plus de noms en hommage à l’époque de la dictature.

Selon les calculs des historiens qui ont passé à la loupe le plan de la ville, quelque 150 lieux devraient ainsi être débaptisés. Il s’agit de la première grande décision annoncée par le Conseil municipal intégré par Podemos, décidé à tourner symboliquement la page.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.