Mélenchon appelle à se rassembler contre Macron

Présidentielle françaiseLe leader du mouvement de gauche «La France insoumise», 19,58% au 1er tour, est déjà tourné vers les législatives de juin.

Le candidat malheureux du mouvement «La France insoumise», a pris acte de la victoire d'Emmanuel Macron, après avoir refusé de donner d'autre consigne de vote que d'éliminer Marine Le Pen au second tour. (Dimanche 7 mai 2017)
Vidéo: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chef de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon a lancé dimanche un appel à ses 7 millions d'électeurs du premier tour à se «fédérer» pour les élections législatives de juin afin de s'opposer à Emmanuel Macron, «nouveau monarque présidentiel».

Le candidat malheureux du mouvement «La France insoumise», arrivé avec 19,58% des suffrages quatrième au premier tour du 23 avril, a pris «acte sans barguigner» de la victoire de Emmanuel Macron, après avoir refusé de donner d'autre consigne de vote que d'éliminer Marine Le Pen au second tour.

Mais sans laisser une minute de répit au nouvel élu, il l'a immédiatement tancé lors d'une allocution: «Puisse le sens du destin de notre patrie vous habiter, Monsieur le président, et la pensée des démunis sans droit, sans toit, sans emploi, vous obséder».

«Le programme du nouveau monarque présidentiel est connu: c'est la guerre contre les acquis sociaux du pays et l'irresponsabilité écologique», a tranché celui qui avait traité Emmanuel Macron pendant toute la campagne de «premier communiant» ou de «candidat de l'extrême-marché».

«Un président faible»

Sur les plateaux télévisés, ses lieutenants se sont employés à dénier toute légitimité au nouveau chef de l'État, arrivé très largement en tête devant la candidate d'extrême droite.

«Nous avons un président qui est faible», a estimé Raquel Garrido, une porte-parole de La France insoumise, soulignant qu'il y avait «beaucoup de votes par défaut».

«L'abstention explose. Les bulletins blancs et nuls n'ont jamais été aussi nombreux. Ce pouvoir est fragile», a tweeté de son côté Charlotte Girard, co-responsable du programme de Jean-Luc Mélenchon.

Avec eux, Jean-Luc Mélenchon s'est immédiatement projeté dans la bataille des législatives, espérant que les électeurs refuseront les 11 et 18 juin d'offrir une majorité parlementaire à Emmanuel Macron. Il s'agit, avait prévenu l'ancien candidat dès vendredi, de «refuser de donner les pleins pouvoirs au gouvernement Macron».

Crédité de 13%

Le mouvement En Marche! d'Emmanuel Macron arrive en tête des intentions de vote pour le premier tour des élections législatives de juin, selon un sondage Harris Interactive pour M6. Il est crédité de 26% des voix. Un candidat soutenu par Les Républicains-UDI obtiendrait lui 22% des voix, tout comme un candidat soutenu par le Front national, devant celui de La France insoumise de Jean-Luc Mélenchon (13%) et du Parti socialiste (8%).

Selon un autre sondage publié dimanche et réalisé par Kantar Sofres-Onepoint pour LCI, RTL et Le Figaro les 4 et 5 mai, le mouvement d'Emmanuel Macron remporterait 24% des voix, contre 22% et 21% pour Les Républicains-UDI et le Front national. La France insoumise est elle créditée de 15% des intentions de vote. (afp/nxp)

Créé: 08.05.2017, 00h16

Galerie photo

Revivez la présidentielle française: Macron élu président face à Marine Le Pen

Revivez la présidentielle française: Macron élu président face à Marine Le Pen Le candidat centriste a été élu président de la République française face à la candidate d'extrême droite.

Articles en relation

Manifs «anticapitalistes» dans plusieurs villes

Présidentielle française À Paris, Nantes, Lyon ou encore Caen, des rassemblements ont eu lieu suite à l'élection d'Emmanuel Macron à la présidence. Plus...

Emmanuel Macron est élu président de la République

Présidentielle française Le centriste a été élu avec plus de 65% des suffrages et devient le plus jeune président de l'histoire de la République française. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.