Passer au contenu principal

Merkel atterrit en Mary Poppins dans un monde en désordre

À Davos mercredi, la chancelière a défendu l’Europe et le multilatéralisme face au premier ministre italien, Giuseppe Conte.

Angela Merkel et Giuseppe Conte: deux visions totalement différentes de la politique et des relations internationales.
Angela Merkel et Giuseppe Conte: deux visions totalement différentes de la politique et des relations internationales.
REUTERS

Angela Merkel était attendue à Davos comme Mary Poppins, telle une fée capable de résoudre toutes les disputes. Lors de ce Forum économique mondial bousculé par les nouveaux enfants terribles de la politique – Donald Trump l’an dernier, Jair Bolsonaro ce mardi –, la chancelière allemande atterrit avec aisance mercredi dans la station enneigée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.