Migrants: les dix faits à retenir de ces dernières 24 heures

L'Europe en criseLa Croatie louvoie, la Bulgarie mobilise ses troupes et la Hongrie s'emmure un peu plus...

Des migrants à la frontière serbo-hongroise. Photo d'illustration.

Des migrants à la frontière serbo-hongroise. Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Confuse Alors qu’elle avait dit qu’elle laisserait passer les migrants, la Croatie louvoyait hier après l’arrivée de plus de 7000 réfugiés sur son sol et le constat de heurts à la gare de Tovarnik, petite ville proche de la frontière serbe. Le ministre de l’Intérieur Ranko Ostojic a affirmé que les migrants seraient considérés comme des illégaux s’ils ne déposent pas une demande d’asile et que la capacité d’accueil était déjà dépassée. Plus tôt, la ministre de la Santé Sinisa Varga avait dit se préparer à l’arrivée de 20 000 réfugiés ces prochains jours.

Inquiet L’ex-footballeur britannique Bobby Charlton a joint sa voix à tous ceux qui s’inquiètent devant le risque que les migrants s’aventurent maintenant dans les champs croates, non déminés depuis la guerre de Yougoslavie. A la tête d’une fondation qui œuvre pour le déminage, il rappelle qu’on estime à 50 000 le nombre de ces mines dispersées dans des zones proches de la Serbie.

Outrés Le haut-commissaire aux droits de l’homme Zeid Ra’ad Al Hussein a estimé que la Hongrie viole le droit international avec le traitement qu’elle réserve aux réfugiés, victimes de violences policières et de procédures qui peuvent les conduire en prison. Le secrétaire général de l'ONU Ban ki-moon a déclaré pour sa part que l'attitude la la Hongrie était «inacceptable». Les mots les plus durs reviennent au porte-parole du ministère grec des Affaires étrangères, Konstantinos Koutras: ‹L'usage de la violence, de patrouilles armées et l'envoi de victimes innocentes de guerres vers les champs non déminés depuis la guerre de Yougoslavie est un comportement indigne d'un Etat membre de l'UE›, a-t-il dit.

Séparés Selon Amnesty International, des policiers hongrois ont séparé des enfants de leurs parents à Röszke, après l’arrestation de migrants qui avaient traversé les barbelés. L’ONG, qui ne sait pas où ont été emmenés certains parents, réclame leur libération immédiate et la réunion des familles, nombre d’enfants étant déjà traumatisés par les violences subies dans leur pays d'origine.

Reconnu Le Syrien victime d’un croche-patte d’une journaliste hongroise, identifié comme un entraîneur de football qui vient d’être engagé par une école de formation des entraîneurs à Getafe, près de Madrid, va pouvoir s’installer en Espagne avec toute sa famille, ont fait savoir les autorités espagnoles. Réticentes à accueillir des migrants, elles parlent toutefois de «situation extraordinaire».

Emmuré Viktor Orban va-t-il entièrement barricader la Hongrie? Après les barbelés érigés à la frontière serbe, le premier ministre a annoncé la construction d’une clôture avec la Roumanie, et envisage une muraille antimigrants sur la frontière avec la Croatie, a-t-il confié au Figaro.

Dissuasive Redoutant l’arrivée de migrants, la Bulgarie a commencé à déployer un millier de militaires à la frontière bulgaro-turque. Elle était déjà en train de prolonger les trente kilomètres de barbelés qui s'y trouvent. Comme Budapest, Sofia applique une politique dissuasive à l'égard des requérants d'asile, lesquels sont enfermés durant des mois dans des camps avant de connaître leur sort.

Pénalisés Défiant le plan du gouvernement italien, le parlement régional de Lombardie, sous influence de l'extrëme droite, a voté mercredi un amendement pénalisant les propriétaires d’hôtels qui hébergeraient des migrants récemment arrivés dans le pays. Ceux-ci ne pourront plus se porter candidats pour des appels d'offres des autorités locales.

Approuvé Les eurodéputés ont dit «oui» au plan de répartition obligatoire de 120 000 réfugiés dans les pays de l’UE voulu par la Commission européenne. Les Etats, très divisés, se prononceront les 22 et 23 septembre.

Minimaliste Le Danemark a annoncé qu'il acceptait finalement d'accueillir, sur la base du volontariat, 1000 des 120 000 réfugiés que l'UE veut répartir pour soulager les pays où ils se concentrent. Jusqu'ici, ce pays sous l'influence d'un parti anti-immigration se montrait intraitable sur la question. Il y a quelques jours, le gouvernement avait lancé une campagne internationale pour dissuader tout candidat à l'asile.

Créé: 17.09.2015, 18h58

Galerie photo

Crise migratoire: les réfugiés tentent leur chance dans les Balkans   (oct.2015-avr.2016)

Crise migratoire: les réfugiés tentent leur chance dans les Balkans (oct.2015-avr.2016) Des milliers de réfugiés fuyant les conflits sanglants au Moyen-Orient traversent les Balkans cherchant abri dans l'Union européenne.

Articles en relation

Les migrants affluent par milliers en Croatie

Crise migratoire Les candidats à l'exil, dont certains fuyant les guerres en Syrie et en Irak, sont arrivés en Croatie, déterminés à poursuivre leur route vers les pays de l'ouest et et du nord de l'UE Plus...

La Croix-Rouge en campagne en faveur des migrants

Crise migratoire La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge (FICR) a lancé jeudi une campagne mondiale de soutien aux migrants. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.