Passer au contenu principal

Election présidentielleUn million de Français vivent à l'étranger mais peu iront voter

Environ 2,2 millions de Français vivent hors du territoire national. La Suisse recense à elle seul 105'000 ressortissants (y compris les double nationaux) répertoriés, soit la plus forte concentration.

Un million de Français de l’étranger sont appelés à voter à la présidentielle d’avril-mai mais cette fraction non négligeable de l’électorat, d’autant plus courtisée qu’elle va élire pour la première fois onze députés aux législatives de juin, vote assez peu.

Environ 2,2 millions de Français vivent hors du territoire national. Selon l’Insee, un peu plus de la moitié (1,15 million) sont inscrits sur les listes électorales consulaires, dont 670'000 ne pourront voter que dans leur pays de résidence - consulat ou ambassade de France -, n’étant pas inscrits parallèlement sur la liste électorale d’une commune française. 400'000 ont la double inscription, ce qui leur permet de voter lors des scrutins locaux. Enfin, 80'000 ont choisi de voter uniquement en France.

Ils quittent la France pour des raisons professionnelles

Qui sont ces Français de l’étranger? Des électeurs généralement actifs et plus jeunes que la moyenne et qui, pour 40% d’entre eux, vivent sur le continent européen, selon une étude de l’Insee.

S’ils quittent la France, c’est généralement, en effet, pour des raisons professionnelles. En moyenne, ils ont 44 ans, six ans de moins que l’âge moyen des électeurs (50 ans). Près d’un quart (24%) a entre 35 et 44 ans, sept points de plus que l’ensemble des électeurs.

La Suisse compte le plus d'expatriés français

On les retrouve dans pas moins de 158 pays différents. Des dix pays qui comptent le plus grand nombre d’inscrits, six sont frontaliers: Suisse, Allemagne, Royaume-Uni, Belgique, Espagne, Italie, Luxembourg.

Le territoire helvétique concentre à lui seul 105'000 Français répertoriés, soit 10% des expatriés. Derrière viennent les Etats-Unis, qui accueillent 8% du total.

Est-ce le fait de l’éloignement du pays natal ou du bureau de vote ? Les Français de l’étranger votent moins que les autres. Au 1er tour de la présidentielle de 2007, 59,7% se seraient abstenus, pour 16,23% seulement en moyenne nationale. A cette occasion, moins de 332.000 auraient accompli leur devoir électoral.

Mais ces chiffres doivent être relativisés, puisque plus d’un tiers peut avoir voté dans une commune française.

Les Français de l’étranger ont toujours majoritairement voté à droite mais les scores de la gauche ont sans cesse progressé: 29,75% à la présidentielle de 1981, 41,44% en 1995 et 46,01% en 2007, proche du résultat national de Ségolène Royal (46,94%).

En raison, entre autres, de la plus grande difficulté à constituer un échantillon représentatif, un seul sondage d’intentions de vote a été réalisé pour la présidentielle de 2012 auprès de cette population.

Sarkozy placé en tête des intentions de vote

Selon cette étude de OpinionWay réalisée fin mars par internet, les Français de l’étranger placeraient nettement en tête Nicolas Sarkozy (37%) devant François Hollande (27%). François Bayrou obtiendrait 13% des voix, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen seulement 8% et 7% respectivement, Eva Joly 4%. Historiquement, les extrêmes sont sous-représentés.

Désormais, les Français de l’étranger, jusqu’ici représentés par des sénateurs, auront leur propre député. Mais si quatre sur cinq ont eu connaissance de cette réforme, 68% ne connaissaient pas encore, fin mars, le nom des principaux candidats aux législatives.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.