Passer au contenu principal

Pourquoi tant de morts en Italie?

Alors que le gouvernement bloque l’économie, les Italiens s’interrogent sur l’inexplicable mortalité dans la péninsule.

L’armée et la police sont déployées dans les rues, comme ici à Turin, pour faire respecter le mot d’ordre de «rester à la maison».
L’armée et la police sont déployées dans les rues, comme ici à Turin, pour faire respecter le mot d’ordre de «rester à la maison».
EPA

Le moteur économique de l’Italie est éteint. Samedi soir, au cœur de la nuit et dans une nouvelle allocution dramatique, le président du Conseil, Giuseppe Conte, a annoncé «la fermeture de toutes les activités non essentielles». Seuls la filière agricole et de distribution alimentaire, les pharmacies, les fournisseurs de services vitaux comme l’énergie, les transports de marchandises, les kiosques à journaux et les bureaux de tabac resteront ouverts. Usines et fabriques (sauf celles produisant du matériel médical), administration publique, chantiers et officines de services ont baissé le rideau jusqu’au 3 avril au moins.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.