Passer au contenu principal

Moscou s’intéresse de très près aux câbles sous-marins et à leurs données

Le Pentagone s’inquiète de l’augmentation du trafic naval russe à proximité des lignes de télécoms transocéaniques.

Infographie: G. Laplace

En pleine renaissance, depuis que Vladimir Poutine leur en a donné les moyens, les forces armées russes se font de plus en plus remarquer. Alors qu’en Syrie, en Ukraine et en Crimée, elles testent leurs capacités opérationnelles retrouvées, sur et sous les océans, elles multiplient patrouilles et missions à proximité des câbles sous-marins qui assurent le trafic des données entre les continents.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.