Passer au contenu principal

Ukraine«Nombre record» de troupes russes à la frontière, selon Porochenko

Le pays est engagé depuis avril 2014 dans un conflit armé dans l'Est séparatiste prorusse, où plus de 6500 personnes ont été tuées en quinze mois selon l'ONU.

Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)
Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)
Keystone
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)
Keystone
A firefighter clears debris in Avdiivka after heavy shelling by pro-Russian rebels on February 25, 2017.Sixteen Ukrainian soldiers were wounded within a 24-hour period in clashes with pro-Russian rebels in the conflict-torn east, despite a fresh truce struck last week, the army said. / AFP PHOTO / ANATOLII STEPANOV
A firefighter clears debris in Avdiivka after heavy shelling by pro-Russian rebels on February 25, 2017.Sixteen Ukrainian soldiers were wounded within a 24-hour period in clashes with pro-Russian rebels in the conflict-torn east, despite a fresh truce struck last week, the army said. / AFP PHOTO / ANATOLII STEPANOV
Keystone
1 / 131

Le président ukrainien Petro Porochenko a affirmé dimanche qu'un «nombre record» de troupes russes était déployé à la frontière avec l'Ukraine. Le pays est engagé depuis plus d'un an dans un conflit meurtrier avec les séparatistes prorusses dans l'Est.

«Nous disposons d'informations selon lesquelles un nombre record de troupes russes est déployé le long de la frontière avec l'Ukraine. Ces informations de nos services de renseignement sont confirmées par l'Otan, les États-Unis et l'Union européenne», a déclaré M. Porochenko dans une interview à la chaîne de télévision ukrainienne 1 1.

Le président ukrainien n'a toutefois pas donné de chiffres concrets sur la présence militaire russe à la frontière. «Nous savons dans quelles directions les éventuelles attaques pourraient être lancées», a-t-il poursuivi sans donner plus de détails.

Il a assuré que l'armée ukrainienne, forte de 64'000 soldats dans la zone du conflit sans compter les forces du ministère de l'Intérieur, était prête à «défendre l'Ukraine». Le pays est engagé depuis avril 2014 dans un conflit armé dans l'Est séparatiste prorusse, où plus de 6500 personnes ont été tuées en quinze mois selon l'ONU.

Accusations réciproques

L'Ukraine et les Occidentaux accusent le Kremlin d'armer la rébellion dans l'Est et d'y avoir déployé des troupes régulières. Ce que Moscou dément, ne concédant que la présence de «volontaires» russes partis combattre de leur propre initiative.

Malgré la trêve instaurée en février dans le cadre des accords de paix de Minsk 2, des violences sporadiques éclatent quotidiennement sur la ligne de front. Deux soldats ukrainiens, un rebelle et un civil ont été tués au cours des dernières 24 heures.

L'armée ukrainienne et les rebelles s'accusent mutuellement de violer les accords de Minsk en continuant d'utiliser des armes de calibre supérieur à 100 mm qui auraient dû être retirées de la ligne du front selon les termes de ces accords.

ats/smk

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.