Une nouvelle équipe d'observateurs portée disparue

UkraineL'OSCE a perdu le contact avec de nouveaux observateurs arrêtés jeudi par des hommes armés à Severodonetsk, dans l'est de l'Ukraine. Obama rencontrera Porochenko ce mercredi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe a annoncé vendredi avoir perdu le contact avec une deuxième équipe d'observateurs arrêtés jeudi soir par des hommes armés à Severodonetsk, dans l'Est séparatiste prorusse de l'Ukraine.

«La Mission d'observation spéciale de l'OSCE a perdu hier (jeudi) vers 19H00 le contact avec plusieurs membres de son équipe» composée de quatre étrangers et un traducteur ukrainien qui travaillent dans la région de Lougansk, a indiqué l'OSCE sur son compte Facebook.

«L'équipe a été arrêtée à Severodonetsk par des hommes armés», précise l'organisation. L'OSCE est sans nouvelle depuis le 26 mai d'une autre équipe de quatre étrangers portée disparue dans la région de Donetsk.

Un Suisse dans la première équipe

Le «Premier ministre» de la République de Donetsk autoproclamé par les prorusses dans l'est de l'Ukraine, Alexandre Borodai, a déclaré jeudi n'avoir aucune information sur ces quatre observateurs de l'OSCE.

Un responsable séparatiste pro-russe avait annoncé un peu plus tôt la libération de quatre autres membres de la mission d'observation de l'OSCE, dont un Suisse, disparus près de Donetsk et dont l'OSCE n'a plus de nouvelles depuis lundi.

Rencontre Obama Porochenko

Le président des Etats-Unis Barack Obama va rencontrer le président élu ukrainien Petro Porochenko mercredi prochain lors d'une visite officielle en Pologne, a annoncé vendredi la Maison Blanche. Cette rencontre, peu avant l'investiture de M. Porochenko prévue le 7 juin, se déroulera dans le cadre d'une tournée européenne de M. Obama qui le conduira aussi en Belgique et en France, a précisé le conseiller adjoint de sécurité nationale de M. Obama, Ben Rhodes.

«C'est un moment important pour le président Obama de dire directement au président élu Porochenko son engagement vis-à-vis (...) de l'Ukraine», a indiqué M. Rhodes lors d'une conférence téléphonique.Le conseiller a assuré que M. Obama soutiendrait les mesures entreprises par les autorités ukrainiennes pour réduire les tensions et oeuvrer à l'unité du pays, dont l'Est russophone est la proie de violences meurtrières.

«Nous avons beaucoup admiré les Ukrainiens qui sont allés voter en masse pour élire M. Porochenko. Nous admirons son engagement au dialogue», a encore dit M. Rhodes.Le déplacement de M. Obama en Pologne est destiné à assurer les pays de l'Europe de l'Est de l'engagement des Etats-Unis à défendre la sécurité de leurs alliés au sein de l'Otan après la prise de contrôle de la Crimée par la Russie aux dépens de Kiev. (ats/afp/nxp)

Créé: 30.05.2014, 23h13

Articles en relation

Insécurité et début d'anarchie à Donetsk

Ukraine Une anarchie rampante s'installe dans cette grande ville de l'Est de l'Ukraine tenue par les pro-russes. Pillages et vols y sont légion. Plus...

Les rebelles abattent un hélicoptère de l'armée

Ukraine Les rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine ont abattu jeudi un hélicoptère de l'armée, tuant 12 militaires. Plus...

Création d’une «Union économique eurasiatique»

Ex-URSS La Russie a signé avec le Bélarus et le Kazakhstan la création d’une Union économique eurasiatique. L’Arménie et le Kirghizstan devraient la rejoindre. Mais pas l'Ukraine. Plus...

Les observateurs de l'OSCE auraient été «téméraires»

Ukraine Selon un responsable prorusse, les 4 observateurs de l'OSCE, dont un Suisse, ont bel et et bien été interpellés. Ils se seraient conduits de manière téméraires mais sont sains et saufs. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.