Passer au contenu principal

Attentat de NiceNouvelle interpellation, sept personnes en garde à vue

La police s'intéresse à un couple d'Albanais, dont l'homme est désigné par un témoignage comme ayant fourni un pistolet automatique.

Un détenu suspecté de participation à l'attentat de Nice s'est donné la mort en prison. (Mardi 12 juin 2018)
Un détenu suspecté de participation à l'attentat de Nice s'est donné la mort en prison. (Mardi 12 juin 2018)
AFP
Le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre a donné une conférence de presse, durant laquelle il a annoncé que les plaintes sur la sécurité de la Promenade des Anglais, provenant de familles de victimes des attentats de Nice, avaient été classées. (Jeudi 19 janvier 2017)
Le procureur de Nice Jean-Michel Prêtre a donné une conférence de presse, durant laquelle il a annoncé que les plaintes sur la sécurité de la Promenade des Anglais, provenant de familles de victimes des attentats de Nice, avaient été classées. (Jeudi 19 janvier 2017)
AFP
(Jeudi 14 juillet 2016)
(Jeudi 14 juillet 2016)
Keystone
1 / 125

Un homme de 37 ans membre de l'entourage de Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a été interpellé dimanche à Nice, ce qui porte à sept le nombre de personnes en garde à vue dans l'enquête sur l'attentat du 14 juillet, a appris l'AFP de source judiciaire.

Parmi les six autres personnes en garde à vue figurent quatre membres de l'entourage du tueur - qui a fait 84 morts en fonçant dans la foule à bord d'un camion sur la Promenade des Anglais -, et un couple d'Albanais, dont l'homme est désigné par un témoignage comme lui ayant fourni un pistolet automatique.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.