«Nuit debout» reste controversé

FranceSelon un sondage, 54% des Français se prononcent pour l'interdiction du mouvement.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une majorité de Français (54%) estime qu'il faudrait interdire le mouvement «Nuit debout», comme le réclament certains politiciens, selon un sondage Odoxa publié vendredi. L'interdiction est surtout désirée à droite, avec 70% de sympathisants qui s'y disent favorables.

A gauche, cette mesure est appuyée par 43% de sympathisants. Seules 49% des personnes interrogées disent désormais soutenir le mouvement contestataire, contre 60% au début avril. Plus de la moitié d'entre elles déclarent ne pas le soutenir (51%), contre 39% au début avril.

Loi du travail

«Nuit debout», qui s'est installé place de la République à Paris, a commencé sur un rejet du projet de loi sur le travail, fait désormais converger des luttes disparates.

La préfecture de police de Paris a pris plusieurs arrêtés interdisant ponctuellement la diffusion de musique et la consommation d'alcool en raison de «débordements».

Cette enquête a été réalisée sur Internet jeudi et vendredi auprès d'un échantillon de 1011 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Internationalisation du mouvement

Le mouvement «Nuit debout» a par ailleurs appelé samedi à une journée de mobilisation en Europe et dans le monde le 15 mai prochain. «Nous sommes dans une logique d'internationalisation», a expliqué l'un des participants à ces rassemblements depuis fin mars.

L'objectif n'est pas, selon lui, d'exporter le mouvement parisien, mais d'organiser le même jour des mobilisations «autonomes» dans plusieurs villes européennes, «coordonnées par les mouvements sociaux», autour de quelques thématiques partagées: les migrants, l'austérité, le libre-échange.

La date du 15 mai a été choisie en référence au mouvement espagnol des Indignés, né à Madrid le 15 mai 2011. (ats/nxp)

Créé: 07.05.2016, 16h17

Articles en relation

Dans le calendrier de Nuit debout, nous sommes le 67 mars

France Depuis un mois, les tensions sociales s’expriment par des rassemblements. Analyse. Plus...

«Nuit debout» interrompu après des incidents

France Après les heurts en marge de la journée du 1er Mai, des casseurs ont été repérés dimanche soir, place de la République, à Paris. Plus...

Un véhicule de police incendié place de la République

Nuit Debout Des heurts ont éclaté dans la nuit en marge du mouvement Nuit Debout. Plus...

Le mouvement spontané Nuit debout veut réveiller la France

Protestations Depuis jeudi, des milliers de jeunes se réunissent sur les places publiques. Quel sens donner à un tel mouvement? Plus...

«Nuit debout», naissance d'un mouvement ?

France Pour la 3e nuit consécutive, des centaines de personnes ont occupé la place de la République à Paris. Rencontres. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.