Passer au contenu principal

L’OTAN déploie l’opération «Anaconda» en Pologne

Depuis lundi, plus de 30 000 soldats de l’Alliance atlantique s’entraînent à contenir la menace venue de l’est

Un C-17 Globemaster de l'US Army lâche des parachutistes de la 82e Airborne division à Torun (Pologne. (Mardi 7 juin 2016).
Un C-17 Globemaster de l'US Army lâche des parachutistes de la 82e Airborne division à Torun (Pologne. (Mardi 7 juin 2016).
Reuters
Coup d'envoi en Pologne de l'une des plus grandes manœuvres organisées en Europe de l'Est depuis la chute du communisme, pour montrer la force du flanc oriental de l'OTAN, face à la Russie. (Mardi 7 juin 2016)
Coup d'envoi en Pologne de l'une des plus grandes manœuvres organisées en Europe de l'Est depuis la chute du communisme, pour montrer la force du flanc oriental de l'OTAN, face à la Russie. (Mardi 7 juin 2016)
Keystone
Des spectateurs enthousiastes photographient le saut de parachustistes au dessus de Torun (Pologne) participant à l'opération Anaconda de l'OTAN. (Mercredi 8 juin 2016).
Des spectateurs enthousiastes photographient le saut de parachustistes au dessus de Torun (Pologne) participant à l'opération Anaconda de l'OTAN. (Mercredi 8 juin 2016).
Keystone
1 / 11

«Le but de l’exercice est de vérifier la capacité des pays de l’Alliance à défendre son flanc oriental» face à la Russie. C’était lundi à Varsovie. Ministre polonais de la Défense, Antoni Macierewicz lançait l’opération «Anaconda», les plus grandes manœuvres conduites par l’OTAN en Europe centrale depuis la chute du communisme en 1989.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.