Passer au contenu principal

FinanceLe pape favorable au maintien de la banque du Vatican

La Banque du Vatican ne devrait pas disparaître. Le pape François a approuvé une proposition pour le maintien de l'Institut pour les oeuvres de religion (IOR), nom officiel de cette institution bancaire, a annoncé lundi le Saint-Siège.

Le siège de la banque IOR, dans la cité du Vatican.
Le siège de la banque IOR, dans la cité du Vatican.
ARCHIVES, Keystone

«Le Saint-Père a approuvé une proposition sur l'avenir de l'IOR, réaffirmant l'importance de sa mission pour le bien de l'Eglise catholique, le Saint-Siège et l'Etat du Vatican. L'IOR va continuer à servir avec prudence et à fournir des services financiers spécialisés à l'Eglise catholique dans le monde entier», a précisé le Saint-Siège dans un communiqué.

Dans une réaction transmise à l'AFP, le porte-parole de l'IOR, Max Hohenberg, a salué «une grande reconnaissance par le pape de la validité de notre mission de service et de travail accomplie pendant les douze derniers mois».

Le pape François s'est engagé à mener une réforme de l'IOR, une institution entachée dans le passé par de nombreux scandales, notamment le recyclage d'argent sale de la mafia. Il a confié à des experts et à des commissions une expertise sur les moyens de le rendre plus transparent, sans le fermer, comme certains l'espéraient.

L'IOR est un institut par lequel transitent les fonds des congrégations actives dans le monde entier. Les religieux et religieuses peuvent y avoir un compte.

ats

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.