Passer au contenu principal

Loin de Paris, les maires de France ont le blues

Dans les 35'000 communes du pays, ils sont seuls maîtres après Dieu et l’État. Mais beaucoup se sentent malmenés par Emmanuel Macron. Reportage à Wittenheim, dans le Haut-Rhin.

Antoine Homé, un élu inquiet, devant l’ancienne mine qu’il aimerait reconvertir en attraction touristique. Macron? «Il étrangle financièrement les maires.»
Antoine Homé, un élu inquiet, devant l’ancienne mine qu’il aimerait reconvertir en attraction touristique. Macron? «Il étrangle financièrement les maires.»
DOMINIC FAVRE

On ne va pas se le cacher, Wittenheim n’est pas une ville très charmante. Rasée à plus de 80% par les bombardements alliés à la fin de la guerre, cette localité proche de Mulhouse s’est reconstruite sans grâce pour loger ses 15 000 habitants. L’ambiance est marquée par l’histoire des mines de potasse qui ont dominé la région pendant tout le XXe siècle. La dernière exploitation de la commune a fermé en 1998, laissant derrière elle ses quartiers ouvriers et les terrils, ces montagnes fantômes qui marquent les limites de la ville.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.