Passer au contenu principal

Des pavés en mémoire des déportés

On commémore ce lundi les 75 ans de la libération d’Auschwitz. Le combat de l’artiste allemand Gunter Demnig est plus actuel que jamais.

Gunter Demnig installe ses pavés en mémoire des victimes de la Shoah dans toute l'Europe, comme ici à Turin le 14 janvier dernier.
Gunter Demnig installe ses pavés en mémoire des victimes de la Shoah dans toute l'Europe, comme ici à Turin le 14 janvier dernier.
Getty Images
Christiane Zieger-Ayanoglu et son mari Özcan ont fait encastrer six pavés en mémoire de la famille Fernbach.
Christiane Zieger-Ayanoglu et son mari Özcan ont fait encastrer six pavés en mémoire de la famille Fernbach.
Christophe Bourdoiseau
1 / 2

En relisant la lettre, la voix de Christiane Zieger-Ayanoglu se met à trembler. Quelques mots de reconnaissance de la part des descendants de la famille de Leo Fernbach, déporté à Theresienstadt avec sa femme Amalie le 2 octobre 1942... «Ils étaient tellement contents de savoir que quelqu’un avait décidé de s’occuper de leur famille», explique Christiane Zieger-Ayanoglu.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.